Démangeaisons chez l'adulte : les signes de la roséole

Publié le 27 Août 2018 par La Rédaction Médisite
La roséole est une maladie virale qui touche essentiellement les enfants âgés de moins de deux ans. Mais existe-t-il une roséole chez l’adulte ? Est-ce que les symptômes de la roséole d’un adulte sont démangeaisons et maux de tête ou retrouve-t-on davantage des signes d’allergie ?
Publicité

6752030-inline-500x334.jpg© Istock

Roséole de l’adulte

Bien que la roséole soit essentiellement une maladie infantile, il arrive parfois qu’elle survienne à l’âge adulte (essentiellement au printemps ou à l’automne, sans que l’on sache pourquoi). Il s’agit d’une infection virale (due à un virus herpès) qui se traduit par l’apparition brutale d’une fièvre élevée (40°C) et, dans les trois jours qui suivent, par une éruption cutanée de taches planes et arrondies de couleur rose pâle. Chez l’enfant, il s’agit d’une infection de courte durée et sans gravité. Chez l’adulte, en revanche, la roséole peut entraîner de graves complications, à commencer par une méningite, une encéphalite (inflammation des tissus cérébraux et des méninges), ou encore une hépatite (inflammation du foie).

Publicité
Publicité

Roséole adulte et démangeaisons

Les symptômes permettant de diagnostiquer une roséole sont l’éruption cutanée. Toutefois, lorsque celle-ci s’accompagne de démangeaisons, on peut suspecter une roséole médicamenteuse (ce qui explique l’hépatite). Les symptômes sont identiques, mais elle s’apparente davantage à une réaction allergique. On peut également ressentir des maux de tête qui sont les symptômes majeurs d’une encéphalite ou d’une méningite. Si de tels signes cliniques font leur apparition, il ne faut pas hésiter à consulter en urgence.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X