Muscles : qu'est-ce qu'un électromyogramme ?

Parfois appelé électromyographie, l’électromyogramme est un examen médical qui permet d’étudier le fonctionnement des nerfs et des muscles. Il est surtout utilisé en cas de rupture musculaire ou de douleurs musculaires, pour confirmer un diagnostic ou suivre l’évolution d’un patient.

Publicité

5256126-inline-500x334.jpg© Istock©iStock

Dans quels cas les médecins réalisent-ils un électromyogramme?

L’électromyogramme est indiqué chez les patients qui souffrent de douleurs musculaires (myalgies), d’une perte de tonus musculaire ou d’une maladie qui affecte les muscles (myasthénie, syndrome du canal carpien, syndrome de Guillain-Barré). Il permet de confirmer un diagnostic lorsque le médecin hésite entre plusieurs hypothèses, et de vérifier si le patient est sur la voie de la guérison lorsqu’un traitement a été mis en place.

Publicité
Publicité

Comment se déroule un électromyogramme?

Cet examen consiste à envoyer des stimulations électriques vers les nerfs et les muscles. Ces stimulations sont effectuées à l’aide d’un électromyographe, le plus souvent par un neurologue. Une aiguille est introduite dans le(s) muscle(s) à étudier. Le patient, assis ou allongé, est conscient pendant toute la durée de l’examen. Des stimulations électriques sont envoyées lorsque le muscle est contracté, et lorsqu’il est au repos. Les réactions sont enregistrées par l’appareil et reproduites sur un écran sous forme de graphique (ondes).

Cet examen est-il dangereux pour la santé?

L’électromyogramme est un examen non invasif qui ne comporte aucun risque. L’insertion de l’aiguille dans le muscle peut être désagréable, mais rarement douloureuse. Il existe un risque de réaction locale au niveau du site d’insertion (hématome, saignement).

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X