La grippe est responsable de troubles ORL. Ceux-ci sont dus à la production abondante de mucus nasal qui permet d’évacuer les bactéries et virus. Lorsque le mucus coule dans l’arrière-gorge, il peut obstruer les trompes d’Eustache.

Le patient se plaint alors d’un bourdonnement d’oreilles, d’une sensation d’oreille bouchée ou de douleurs. Généralement, la fabrication de mucus diminue spontanément et ces symptômes disparaissent en 4 à 5 jours. Mais lorsque le mucus pénètre dans l’oreille interne, on est en présence d’une infection. Le mal aux oreilles laisse présager une otite moyenne aiguë. Il est nécessaire de consulter un médecin car si elle n’est pas soignée, cette infection peut avoir de graves conséquences. Dans les cas les plus sérieux, elle peut être à l’origine d'une surdité.

Trompe d'Eustache : qu'est-ce que c'est ?

L'oreille et la gorge sont reliées entre elles par la trompe d'Eustache. Cette dernière permet d'équilibrer les pressions d'air devant et derrière le tympan. Elle joue également un rôle de protection en empêchant les sécrétions des muqueuses nasales et buccales de remonter dans l'oreille, pour limiter le risque d'otite. Les nerfs du système auditif descendent jusque dans la gorge, ce qui explique également qu'une douleur de l'oreille puisse provoquer des maux de gorge et inversement.

Photo : oreilles externe et moyen avec la trompe d'Eustache

Photo : oreilles externe et moyen avec la trompe d'Eustache© Creative Commons

Crédit : Henry Gray (1918) Anatomie du corps humain - CC - Licence : domaine public

Douleur de la gorge et de l'oreille : cela peut-il être la grippe ?

La grippe provoque essentiellement des maux de tête, des courbatures, de la fièvre et des maux de gorge. Cependant, les sécrétions nasales chargées en virus et en bactéries peuvent remonter par la trompe d'Eustache et provoquer une otite. En l'absence de traitement adapté, les conséquences peuvent être lourdes et provoquer une surdité.

A quel moment faut-il consulter ?

Le conseil du Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste

"L’otite est une complication possible de la grippe, donc en cas de d’otalgies persistant après un épisode grippal, il peut être nécessaire de consulter un médecin pour qu’il examine l’oreille".

Otite, angine, rhume…Les autres maladies responsables des douleurs à la gorge et aux oreilles

En dehors de la grippe, il existe plusieurs maladies qui peuvent provoquer une douleur aux oreilles. Certaines affectent directement les oreilles, et d'autres impactent des zones proches des oreilles, comme les dents, le nez ou encore la mâchoire. Les causes les plus courantes de la douleur aux oreilles :

  • les otites avec ou sans complications, comme la perforation du tympan ou accumulation de liquide dans l’oreille ;
  • les lésions du conduit auditif dus à des changements de pression (plongée sous-marine ou séjour en haute altitude) ;
  • des bouchons ou tout objet bloqué dans l’oreille ;
  • le rhume ;
  • des infections de la gorge (y compris l'amygdalite) ;
  • des infections des sinus ;
  • une douleur ou arthrite de la mâchoire ;
  • un abcès dentaire ou d'autres douleurs dentaires (les problèmes de dent de sagesse par exemple).

Quant aux douleurs à la gorge, elles peuvent être causées par :

  • un virus, comme le rhume ou la grippe (80 à 90 % des cas) ;
  • une infection bactérienne, un streptocoque le plus souvent (10 à 15 % des cas) ;
  • une allergie ;
  • la pollution ;
  • la fumée du tabac ;
  • un reflux gastro-œsophagien ;
  • la rougeole, mononucléose ou varicelle ou autre maladie infectieuse ;
  • une tumeur.

Mal de gorge et d'oreilles : comment le soulager ?

En plus d'un traitement médical adapté, vous pouvez, pour soulager les douleurs et accélérer le processus de guérison.

Grippe et mal aux oreilles : les remèdes

Après la grippe, des symptômes peuvent persister, notamment le mal aux oreilles ou encore le bourdonnement. En plus du traitement prescrit par le médecin, quelques solutions simples peuvent aider à accélérer la disparition de ces manifestations.

Il faut éliminer le mucus en favorisant son expectoration et en le crachant. On peut aussi limiter la congestion nasale grâce aux inhalations de vapeur et aux gargarismes à l’eau salée qui peuvent, en plus, apaiser les maux de gorge. Il est aussi nécessaire de boire suffisamment d’eau, de tisane ou de thé pour s’hydrater correctement et se débarrasser de l’excès de mucus. Enfin, vous pouvez soulager la douleur grâce à des lavages de nez réguliers.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

Merci à Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.