Occlusion intestinale : les symptômes d'alerte

Mortelle, l’occlusion intestinale fait peur. Douleurs abdominales, ventre gonflé, fièvre… Voici les signes qui doivent vous alerter.

Publicité

Premier signe : des douleurs abdominales et un ventre gonflé

© Istock

Les douleurs abdominales et le gonflement de l'abdomen (appelé aussi "météorisme") sont le premier signe caractéristique de l'occlusion intestinale. "L’intestin et l’estomac sécrètent en permanence des liquides (salive, suc gastrique, bile…). Comme ils ne sont plus évacués, ces liquides stagnent. L’intestin grossit, l’estomac aussi", explique le Dr Marie-Cécile Blanchet, chirurgien digestif.
A noter : Quand l’occlusion est due à une bride postopératoire, les douleurs sont brutales et très violentes. Dans les autres cas, l’évolution est progressive.

Publicité
Publicité

Deuxième signe : des vomissements

Après les douleurs et le gonflement de l’abdomen, l’occlusion intestinale se traduit par des vomissements. Pour cause, quand les liquides non évacués stagnent, ils entraînent un trop-plein au niveau de l’estomac. Du coup, les vomissements surviennent.

Troisième signe : un arrêt du transit

L’arrêt des matières et des gaz est le troisième signe caractéristique d’une occlusion intestinale. Comme l’intestin est obstrué ou paralysé, les aliments ingérés n’avancent plus et s'accumulent. Le transit s’arrête.
Selon l’origine de l’occlusion, cet arrêt est plus ou moins précoce, plus ou moins progressif. Mais dans tous les cas, il doit faire l’objet d’une consultation, surtout s’il dure.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X