Diabète et cor au pied : les dangers

Publié le 04 Juillet 2018 par La Rédaction Médisite
Après des années d'évolution et si les glycémies ne sont pas équilibrées, le diabète provoque des complications telles que le "pied diabétique". Celui-ci peut avoir des conséquences dramatiques puisqu'il peut aller jusqu'à l'amputation.
Publicité

6748773-inline-500x333.jpg© Istock

Qu'est-ce que le pied diabétique ?

Lorsque le diabète est installé depuis longtemps, on observe une atteinte de la vascularisation et de l'innervation du pied. La moindre plaie, ou un simple cor, peut aboutir à une infection si elle passe inaperçue, car la sensibilité est altérée et la cicatrisation sera très longue compte tenu de la mauvaise qualité de la vascularisation. Cela peut aller jusqu'à des ulcérations qui sont quasiment impossibles à traiter et on est parfois obligé d'amputer un orteil ou une partie du pied.

Publicité
Publicité

Que faire pour soigner un pied diabétique ?

Le pied du diabétique doit être étroitement et régulièrement surveillé. Les ongles doivent être coupés court, et des soins de pédicurie doivent avoir lieu plusieurs fois par an. Dans le cas du diabète, ceux-ci sont pris en charge à 100 % par la Sécurité sociale. La moindre plaie doit être détectée le plus précocement possible et être soignée avec la plus grande vigilance. L'hygiène des pieds doit être stricte et les pieds toujours bien séchés, car le risque de mycose est beaucoup plus élevé que chez le sujet sain. Le principal danger, lié à la mauvaise vascularisation et la mauvaise innervation, est la nécrose des orteils, qui aboutit inéluctablement à leur amputation et qui peut aller jusqu'à l'avant-pied, voire la totalité du pied.

mots-clés : Cor au pied
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X