Définition de la contraception masculine

La contraception vise à prévenir la femme d’une éventuelle grossesse suite à un rapport sexuel avec son partenaire. Autrement dit, il s’agit d’empêcher la fécondation de l’ovule par un spermatozoïde. Quand on évoque la contraception masculine, on pense le plus souvent au port du préservatif, ou au retrait avant éjaculation lors de l’acte. Or de nos jours, la contraception masculine est bien plus diversifiée.

Les sous-vêtements chauffants comme contraceptifs masculins

Appelé contraception masculine thermique, le slip chauffant est une solution que n’a cependant pas reconnue l’OMS. Son principe? Accroître la chaleur des testicules, ce qui va ralentir la production de spermatozoïdes. La contrainte? Porter ce slip au moins 15 heures par jour, 7 jours sur 7.

La testostérone comme contraception masculine

L’injection d’hormones, en l’occurrence ici de testostérone, une fois par semaine, peut stopper la production de spermatozoïdes. Toutefois, un délai de 3 mois est à observer entre la première injection et l’efficacité contraceptive du traitement. Elle s’adresse aux hommes de 25 à 45 ans, sans problèmes médicaux et non fumeurs.

La vasectomie, solution ultime

La vasectomie n’est pas réversible dans un cas sur cinq, aussi cette méthode est elle davantage envisagée comme un mode de stérilisation. Il s’agit d’une intervention chirurgicale qui consiste à bloquer et couper les canaux déférents, canaux par lesquels circulent les spermatozoïdes.

> Un expert santé à votre écoute !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.