Cholestérol : les effets secondaires les plus fréquents des statines

Destinées à combattre le cholestérol, les statines sont très largement prescrites aujourd’hui. On le sait, toute prise de médicaments est associée à un risque éventuel de survenue d’effets secondaires indésirables. Quels sont les effets secondaires les plus fréquents des statines ?
Istock

Des statinespour faire baisser le cholestérol

Les statines sont des hypolipidémiants, médicaments destinés à faire baisser les taux de lipides dans le sang. Elles permettent notamment de réduire la production endogène du taux de cholestérol et sont donc très souvent utilisées dans la prévention de maladies cardiovasculaires. Elles favorisent l’inhibition de la synthèse du cholestérol. La fréquence des effets secondaires observés conditionne généralement leur prescription suite à l’échec d’un régime diététique.

Atteinte musculaire: un effet secondaire fréquent des statines

Une toxicité au niveau des muscles est un effet secondaire prédominant des statines. En effet, un risque de destruction de la fibre musculaire a été observé, notamment des myopathies et des douleurs musculaires et tendinites. Le risque d’évolution vers des pathologies plus graves est aussi important. On parle alors de myosites.

Les autres effets secondaires des statines

Le site d’action principal des statines se situe au niveau du foie, organe déterminant dans la baisse du cholestérol. Aussi, une insuffisance hépatique fait partie des effets secondaires prévisibles de ce type de traitement. Enfin, il a été observé que les statines pouvaient causer une augmentation du taux de glycémie et par conséquent induire un diabète ou aggraver un diabète préexistant. La Haute Autorité de santé recommande une surveillance accrue pour les patients traités par statines.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):