La douleur osseuse persistante, un des principaux symptômes du cancer de l’os

En phase terminale, la douleur ressentie au niveau de l’os affecté devient constante et plus intense, en particulier le soir. Si l’os touché est un os de la jambe, la douleur s’accentue lorsque le sujet marche. L’articulation perd de sa mobilité et le sujet se voit obligé de boiter. Dans certains cas, l’os se fracture sans raison apparente, on parle de fracture spontanée.

Les autres symptômes du cancer de l’os en phase terminale

La masse palpable devient plus ou moins visible sous la peau, selon l’emplacement de la tumeur. Le patient souffre de troubles neurologiques tels qu’une perte de tonus musculaire et de sensibilité ainsi que des paresthésies. Certains patients deviennent paralysés, les membres se déforment notamment en raison des positions antalgiques. La souffrance est un symptôme inévitable en phase terminale. Le patient a la bouche sèche, il pousse de grands soupirs et de petits cris d’agonie provoqués par les douleurs, malgré la prise d’antalgiques. Il souffre de dyspnée, l’air lui manque et il a du mal à respirer. En raison des difficultés à déglutir, les médicaments sont administrés sous forme injectable.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.