Vous n'êtes pas aussi brillant que vous le croyez !

Une récente étude montre que nous avons tendance à surévaluer certaines de nos compétences.
© pressmaster - Fotolia.com

Si des proches commencent à vous taper sur le système à force de lister leurs talents incroyables, respirez un grand coup et rassurez-vous. Ils seraient en réalité loin d’être aussi compétents qu’ils le pensent. C’est en tout cas ce qu’affirment deux chercheurs américains de l’université de Caroline du Nord et de l’Iowa.

Ils ont voulu savoir si le type de tâche réalisée influait sur la précision de l’auto-évaluation que l’on en faisait. Ils ont ainsi demandé à des volontaires d’apprécier leurs propres capacités dans différents domaines : linguistique, sport, milieu professionnel… Des mesures objectives de performances ont complété leurs recherches (scores aux tests, évaluations des supérieurs).

Résultats ? L’estimation des capacités verbales, comme la pratique de langues étrangères ou certaines compétences professionnelles, étaient bonnes. En revanche, lorsqu’il s’agissait de capacités non-verbales, les appréciations n’étaient plus aussi proches de la réalité.

Pour les auteurs de l’étude, ce degré de précision dépend des retours que nous pouvons avoir dans chaque domaine. En effet, il est facile de connaître son niveau en langue étrangère lors d’une conversation. Mais lorsqu’aucun retour extérieur ne peut permettre de se jauger, cela conduirait à se forger une vision irréaliste et bien souvent supérieure des compétences.

Les résultats de l’étude ont été publiés dans la revue Perspectives on Psychological Science.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :