Les mouvements oculaires

En partenariat avec :

La technique des mouvements oculaires est utilisée et efficace pour travailler sur un événement traumatique. Le but étant de créer une dissociation, c'est-à-dire percevoir l’événement comme spectateur et non comme acteur afin de baisser son intensité émotionnelle dans notre mémoire.

Publicité

Qu’est-ce que la thérapie par mouvements oculaires ?

© Adobe StockDans la vie courante, nous utilisons les mouvements oculaires sans nous en rendre compte.

Publicité
Quand nous sommes éveillés, ils sont des clefs d’accès à des informations stockées dans notre mémoire (souvenir passé, pensée, émotion, son…). Lors de notre sommeil, quand nous entrons dans la phase de sommeil paradoxal, nos yeux bougent afin d’intégrer les souvenirs dans la mémoire. Les mouvements oculaires sont donc constamment sollicités afin d'intégrer des informations. C'est en travaillant sur ce mécanisme à travers une thérapie spécialisée qu'il est possible de modifier la façon dont une information aura été traitée.

Cette pratique est une méthode de traitement de l’information de la famille des neuro-thérapies, elle vient directement agir sur les connexions neuronales pour "réencoder" c’est-à-dire déplacer une information d’une aire du cerveau vers une autre.La technique des mouvements oculaires est utilisée en thérapie afin de baisser l’intensité émotionnelle d’un traumatisme sans pour autant effacer le souvenir de la mémoire. Cette technique crée une dissociation, comme si on n’était plus acteur de l’événement, mais plutôt spectateur et permet à la personne de se libérer des sensations, des images, des sons liés à l’événement traumatique vécu.

Cette technique de mouvements oculaires existe sous plusieurs noms de pratiques : EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing), IMO/EMI (Intégration des Mouvements Oculaires)… Elle est efficace dans la plus grande majorité des cas, sauf s’il y a un problème au niveau des lobes frontaux, dans ce cas la technique n’aurait pas d’effet sur l’intégration des souvenirs traumatiques. En effet, le lobe frontal joue un rôle majeur dans ce qui constitue notre personnalité, notre comportement et nos émotions et c'est sur cette partie du cerveau qu'agit la thérapie par mouvements oculaires. Les lésions dans cette zone empêcheraient donc de pouvoir « reprogrammer » un souvenir spécifique.

VIdéo.Pourquoi vos yeux deviennent rouge

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité