Maladies
Publicité

Psychiatrie : Comment reconnaître un malade dangereux?

Réagissez ! - 7 commentaires

Affaire Agnès au Chambon-sur-Lignon, affaire Breivik dans l'ïle d'Utoya... Comment reconnaître un malade psychiatrique dangereux? Quels sont les sign En France, seules 3 à 5% des violences contre les personnes et les biens seraient imputables à des malades. Cependant il existe des facteurs de risques qui peuvent faire basculer. Le point avec le Pr Jean-Louis Senon, psychiatre au CHU de Poitiers, professeur en psychiatrie, criminelle et medico légale.

reconnaître malade mental

reconnaître malade mental

Publicité

 

 

Existe-t-il un profil type?

Non. Il n'y a pas un 'portrait-robot' du malade mental potentiellement dangereux. Toutefois il existe un certains nombre de facteurs qui, combinés entre eux, peuvent augmenter les risques de violence. Des risques qui, 'par rapport à la population générale sont multipliés par 3 à 10 chez les schizophrènes et 3 à 5 chez les personnes souffrant de dépression', comme le souligne le  Pr Jean-Louis Senon, psychiatre au CHU de Poitiers.

Par ailleurs la synthèse de la Haute Autorité de Santé sur la dangerosité en psychiatrie (1) notait que les actes violents étaient plus souvent rencontrés chez les hommes de moins de 40 ans, vivant seul, ayant subi des violences durant l'enfance et qu'ils surviennent souvent après des accidents de la vie (chômage, divorce, agression...).

 

(1) 'Dangerosité psychiatrique: étude et évaluation des facteurs de risque de violence hétéro-agressive chez les personnes ayant des troubles schizophréniques ou des troubles de l’humeur'. Recommandations de bonnes pratiques de la Hautre Autorité de Santé après l'Audition publique présidée par le Pr Jean-Louis Senon. Téléchargeable sur www.has-sante.fr/

Je souscris à la newsletter medisite À la Une

Voir un exemple
Publicité

Ailleurs sur le web

Pour commenter cet article, veuillez vous inscrire ou vous connecter avec votre compte Medisite

7 commentaires

Bonjour, Une chose

Portrait de BrigitteLZ

Bonjour,

Une chose m'étonne.

Parmis les nombreux effets secondaires listés dans les médicaments utilisés par les psychiaitres pour traitre les maladies mentales, on peut lire très souvent risque de comportement suicidaire.

Dans l'article, il est fait mention que les suicides sont plus importants dans le cas des malades mentaux. 

Alors, ces suicides sont-il du à la maladie ou aux traitements ?

 

Votez pour ce commentaire: 

Les risques suicidaires chez

Portrait de MCPN

Schizophrénie et prévention : le duo impossible...

Les risques suicidaires chez le psychotique :

http://maurice.champion20.pagesperso-orange.fr/Suicide.htm

Votez pour ce commentaire: 

1)Il s'agit pas de Poitiers

Portrait de mamieblue

1)Il s'agit pas de Poitiers mais du professeur JL.Senon.

2)Nous sommes tous porteurs de névroses et vivons, dans l'ensemble,bien avec. Un cas psychiatrique ne relève pas de la même catégorie psychopathologique: border line ou psychose.

3)le Rorschach est un test de personnalité toujours valide et utilise corrélativement avec d'autres outils.

4) L' empathie est une attitude relationnelle et de ce fait subjective, une méthode d'approche empirique, difficilement évaluable de ce fait.

Votez pour ce commentaire: 

The pucrahses I make are

Portrait de The pucrahses I make are entirely based on these articles.

The pucrahses I make are entirely based on these articles.

Votez pour ce commentaire: 

I'll try to put this to good

Portrait de I'll try to put this to good use immeaditely.

I'll try to put this to good use immeaditely.

Votez pour ce commentaire: 

bonjour, j'avai mon fils ainé

Portrait de malongo

 bonjour, j'avai mon fils ainé qui était schizophréne, et décédée par suicide, et je voudrai savoir si je peu récupérer son dossier médical, car depuis le début de sa maladie jai ete vraiment mal renseigner et mal informer sur cette maladie qu'est la schizophréne, et récuperer son dossier médical m'aiderai vraiment je pense a comprendre son geste qu'il a eu d'en finir avec la vie, car il me reste beaucoup de question sans réponse..... 

je vous remercie par avance  de votre réponse;

amicalement

Votez pour ce commentaire: 

Bonjour, Je suis face à un

Portrait de Minederien

  Bonjour, Je suis face à un problème. Tous les contacts, pour aider un proche atteint de dépression sévère, sont voués à l'échec. Raison: Vacances et mois d'Août.

Cette personne est prête à prendre des antidépresseurs mais elle veut s'assurer du suivi d'un psychiâtre (médecin, remboursement car RSA) et aucun ne sont présent. l'urgence Psy. lui fait peur, donc refus appeler SOS Psy ou allerà l' hôpital.

Le CMP contacté a éte désastreux par la prise en charge de cette personne. 2 infirmières décident du médecin qu'il verra; (ici surtout une et du style :  "je vais te donner des coups de pieds aux fesses moi ! Tu vas descendre de ton pieddestale !" Dernière phrase prononcée, le reste en sous-entendu permanent. 

Quel recours ? Que faire ? je crains pour ce proche.

Merci.

Votez pour ce commentaire: