L’astuce efficace contre le "blues hivernal"

L’astuce efficace contre le "blues hivernal"
Publicité

Il fait nuit tôt, le temps est gris et froid et vous sentez votre moral chuter ? Des chercheurs canadien révèlent une technique peu coûteuse pour lutter contre le "blues hivernal" et à plus long terme sur la dépression. Explications.

Publicité

Avec les jours plus froids approche aussi ce que l’on appelle "le blues hivernal". Avec ce temps maussade, la déprime s’installe mais la communauté scientifique trouvé le remède pour garder le sourire : la luminothérapie, qui consiste à s’exposer quotidiennement à une lumière artificielle blanche qui imite celle du soleil. Si le procédé a déjà fait ses preuves lorsque le soleil se fait rare, il pourrait même être bénéfique pour les personnes souffrant d’une sévère dépression.

Les chercheurs de l’université de Colombie-Britannique ont en effet voulu savoir si les personnes souffrant d’une dépression majeure (Major depressive disorder MDD) pouvait aussi en bénéficier et ainsi être traitées autrement qu’avec de lourds médicaments. Il n’est pas rare en effet, de conseiller aux patients sous traitement une cure de luminothérapie, mais quand est-il si elle agit seule ? Pour le savoir, les chercheurs ont fait appel à 122 patients atteints de MDD pendant huit semaines pour une expérience.

Publicité

Plus efficace que le médicament seul ?

Ils ont été répartis dans trois groupes différents : le premier a été soumis à de la luminothérapie pendant une demie heure chaque jour et à un médicament placébo, le deuxième à un antidépresseur et à une lumière placébo (qui n’imitait pas le soleil) et le troisième recevait les deux. Résultat : la luminothérapie est efficace même si elle ne l’est pas autant que combinée à un antidépresseur. Seuls 20% des patients ont réagi avec l’antidépresseur, contre 40% avec la luminothérapie.

Le mieux reste donc la combinaison des deux puisque 60% des patients appartenant au troisième groupe étaient en rémission. " Ces résultats sont très excitants, car la luminothérapie est peu coûteuse, facile d’accès et d'usage, et s’accompagne de peu d’effets secondaires , explique le Dr Raymond Lam, principal chercheur. Les patients peuvent facilement utiliser cette approche naturelle en complément d’autres traitements comme les antidépresseurs et la psychothérapie ."

Publicité
Une découverte, que l’équipe scientifique a publié dans la revue JAMA Network Journals . S’il est difficile d’expliquer les raisons exactes de ce bienfait, une hypothèse est néanmoins avancée : la luminothérapie serait idéale pour resynchroniser le cycle circadien, qui régule le sommeil et l’éveil, soit le même rôle qui lui est attribuée pour contrer le fameux blues hivernal.

Vidéo Soleil, pluie, vent : quel impact sur l'organisme ?


Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité