Prostate: pourquoi peut-elle causer des troubles de l'érection ?

Publicité

Les troubles de la prostate surviennent généralement chez les hommes âgés de plus de 50 ans. Qu’il soit atteint d’un adénome (hypertrophie bénigne) ou d’un cancer de la prostate, le patient est souvent victime de fuites urinaires et de problèmes d’érection après l’opération. A quoi sont-ils dus ? Comment les prendre en charge ? 

Publicité

© Fotolia

La prostate, un organe nécessaire au fonctionnement de l’appareil génital masculin

La prostate est une petite glande qui sécrète du liquide séminal, une des substances qui entrent dans la composition du sperme. Lorsqu’une tumeur bénigne (adénome) ou maligne (cancer) se développe à ses dépens, elle affecte le bon fonctionnement de l’appareil génital masculin.

Les problèmes d’érection, plus fréquents après une prostatectomie

Lorsqu’un cancer de la prostate est diagnostiqué, l’ablation chirurgicale s’impose. Durant l’opération appelée prostatectomie, le chirurgien peut être amené à retirer, en plus de la tumeur, les bandelettes neuro-vasculaires qui facilitent l’érection. Le retrait de ces bandelettes entraînera des troubles de l’érection. La dysfonction érectile s’accompagne souvent de troubles de l’éjaculation et d’infertilité, en particulier lorsque les vésicules séminales ont été également retirées.

Traitement des troubles de l’érection après une opération de la prostate

Il existe plusieurs solutions pour prendre en charge les problèmes d’érection. Le traitement de première intention repose sur les médicaments. En cas d’échec, l’utilisation d’une pompe à vide ou la pose d’une prothèse pénienne peuvent être envisagées.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité