Rétention d'eau au visage : c'est possible ?

Publicité

Si la rétention d'eau fait partie des petits maux bénins de la grossesse, elle peut également révéler la présence d'une pathologie sous-jacente. Ainsi, un œdème au visage peut constituer le signe d'une pré-éclampsie. Explications.

Publicité

Rétention d'eau au visage : une pré-éclampsie ?

La pré-éclampsie est une complication de la grossesse qui ne doit pas être prise à la légère puisqu'elle peut s'avérer dangereuse à la fois pour le fœtus et pour la future maman. Si vous vous réveillez avec un œdème au visage ou aux extrémités (mains, chevilles…), il est recommandé de consulter rapidement votre gynécologue. La pré-éclampsie se caractérise par une hypertension artérielle associée à la présence de protéines dans les urines et doit faire l'objet d'une prise en charge médicale voire, dans certains cas, d'un déclenchement d'accouchement.

Publicité
Rétention d'eau au visage : une mauvaise hydratation

Moins grave que la pré-éclampsie, la rétention d'eau au visage peut également résulter d'un manque d'hydratation de la femme enceinte. Pour pallier ce manque, l'organisme stocke le peu d'eau qu'il reçoit afin de pouvoir assurer son fonctionnement en période de disette. Cette réaction organique provoque, de fait, une dilatation anormale des vaisseaux sanguins. Le visage est l'une des zones les plus impactées par l'œdème car il s'agit d'une région très vascularisée. Le seul remède efficace consiste donc à boire suffisamment chaque jour (environ 1,5 l). À noter qu'un déficit de vitamine C peut également induire ce type de désagrément.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité