Grossesse et jambes lourdes : l'homéopathie autorisée ?

Publicité

Être enceinte, c'est aussi découvrir de nouveaux maux au fil des mois... Et les jambes lourdes en font partie ! Mais heureusement, si elles sont parfois le quotidien des femmes enceintes, elles ne sont pas pour autant une fatalité ! Alors, jambes lourdes et homéopathie font-elles bon ménage ? 

Publicité

Jambes lourdes et homéopathie : demandez conseil

L'homéopathie ne présente pas de contre-indications ni de risques de malformations pour le fœtus. Elle peut donc être une des médecines alternatives à privilégier durant la grossesse. Néanmoins, une surveillance médicale est nécessaire durant cette période, et il est vivement conseillé de consulter un professionnel de santé ayant suivi une formation en homéopathie (médecin, gynécologue, sage-femme...) avant d'utiliser des remèdes homéopathiques. En plus d'écarter tout fâcheux diagnostic, il pourra être à même de vous prescrire le traitement le mieux adapté à vos symptômes.

Publicité
Les remèdes pour dire adieu aux jambes lourdes

Pour que le remède soit efficace, il est important de prendre le bon, celui qui sera le plus approprié aux symptômes que vous ressentez. Si vous êtes sujet(te) aux hématomes et si vos jambes sont lourdes et fatiguées, c'est Arnica montana 9 CH qui est généralement conseillé, à raison de 5 granules 2 fois par jour. Hamamelis virginiana sera plutôt indiqué lorsque les veines sont dilatées et douloureuses. Enfin, en cas de gonflement des jambes (œdème), on prendra 5 granules 2 fois par jour de Vipera redi 5 CH, sans oublier d'aller consulter un médecin !

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité