Règles douloureuses et abondantes : 3 remèdes par les plantes

Règles douloureuses et abondantes : 3 remèdes par les plantes

Les règles douloureuses sont fréquentes et peuvent avoir un impact négatif sur la qualité de vie. Les dysménorrhées primaire et secondaire se traduisent en effet par des douleurs, des crampes, mais aussi des saignements importants, des migraines, des nausées ou des malaises. Ànous de miser sur des remèdes aux règles douloureuses naturels pour venir à bout de ces désagréments.

Publicité
Publicité

La sauge : un remède aux règles douloureuses

La sauge est la plante idéale pour soulager la dysménorrhée, en particulier au moment des premières règles et à la ménopause. La sauge sclarée (plante herbacée) et la sauge officinale (sous arbrisseau) sont deux types différents couramment utilisés pour leurs vertus médicinales. Elles permettent notamment de soulager les règles douloureuses, parce qu'elles possèdent des propriétés proches des œstrogènes.

Publicité

Attention : l'usage interne de l'huile essentielle de sauge officinale est proscrit, surtout chez les enfants, les femmes enceintes et en cas de cancer du sein. La sauge officinale est contre-indiquée en cas d'épilepsie.

La pimprenelle pour atténuer les règles abondantes

Plante herbacée utilisée depuis des siècles en médecine traditionnelle chinoise, la pimprenelle possède des vertus astringentes et hémostatiques. Prise en tisane ou en gélules, elle serait donc en mesure de limiter le flux menstruel.

Le fenouil pour soulager les règles douloureuses et le syndrome prémenstruel

L'huile essentielle et les graines de fenouil possèdent des capacités antispasmodiques en lien avec la fenchone qu'elles contiennent. Elles permettraient ainsi de combattre les spasmes ressentis avant et pendant les règles. Néanmoins, lorsque l'on souffre de dysménorrhée, il est préférable de consulter son médecin traitant ou son gynécologue pour éliminer tout fâcheux diagnostic. L'utilisation des plantes mentionnées ci-dessus doit se faire sur les conseils d'un professionnel, pour obtenir une posologie adéquate, mais aussi parce qu'elles peuvent présenter des contre-indications, en particulier la sauge (hyperœstrogénie, cancers du sein et de l'utérus…).

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité