Perte d'appétit chez bébé : un symptôme de rhume

Perte d'appétit chez bébé : un symptôme de rhume©iStock

Le rhume est une infection virale particulièrement banale. Mais s’il s’avère bénin chez la plupart d’entre nous, il requiert toutefois une attention toute particulière lorsqu’il affecte un bébé. Comment détecter un rhume chez le très jeune enfant ?

Publicité
Publicité

Rhume chez bébé, quels signes ?

Il n’est pas toujours évident de détecter un rhume chez un bébé. En effet, l’écoulement nasal, si caractéristique du rhume, ne constitue pas le symptôme le plus probant chez le bébé qui, par essence, ne sait pas se moucher et doit faire l’objet d'un nettoyage quotidien. Les sécrétions nasales sont donc quasi permanentes chez le tout-petit. Aussi les parents se fient-ils généralement à une association d’autres signes pour conclure avec assurance à une rhinite et conduire bébé chez le pédiatre. Parmi les signaux d’alerte souvent rencontrés, on retrouve la fièvre, la toux, les difficultés à respirer par le nez, l’irritation nasale et/ou oculaire ainsi que la perte d’appétit.

Publicité

Rhume chez bébé, quels traitements ?

Chez l’adulte, un rhume simple ne requiert pas forcément de consultation médicale, ce qui n’est absolument pas le cas chez un nouveau-né ou un bébé. Seul un médecin est apte à confirmer l’absence de complication. Un petit rhume peut parfois occasionner une insuffisance respiratoire ou dégénérer en bronchiolite. Il est alors nécessaire de mettre en place une thérapie adaptée à l’âge de l’enfant. En cas de rhume non compliqué, des gestes simples doivent être adoptés en complément d’un traitement médical à l’image d’un lavage de nez régulier avec du sérum physiologique ou un mouche-bébé. Mais, dans tous les cas, il est formellement contre-indiqué d’administrer des médicaments à un jeune enfant en dehors d’une prescription médicale.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité