Le dépistage de la myopie chez le petit enfant est essentiel à son développement psychomoteur

Publicité

Tout se joue dans la petite enfance… y compris l’apparition de la myopie et ses conséquences sur le développement psychomoteur de l’enfant. La gravité des suites d’une myopie et autres troubles visuels ignorés rend le dépistage impératif. Pourtant, parmi tous les enfants scolarisés présentant un défaut de vision, 19% ne sont pas équipés d’une correction adaptée.

Publicité

Le dépistage obligatoire pendant la première année de vie

En France, 39% de la population est myope. La surveillance de la santé visuelle de l’enfant est donc un impératif à intégrer dans les réflexes sanitaires de la vie courante, dès l’âge de 9 mois, puis tout au long de l’enfance et de l’adolescence.
*Sur 830 000 naissances par an en France, 8% des enfants souffrent d’amétropie (trouble de la vision éloignée au repos comme la myopie), 4% présentent un strabisme, et 1% sont atteints de pathologies visuelles diverses.
On constate une augmentation de la myopie chez les jeunes causée par divers facteurs, comme s’en inquiète le Pr Jean-Paul Renard, Ophtalmologiste agrégé : « Nous pouvons parler d’une véritable épidémie de myopie dans nos pays occidentaux. En cause, les comportements qui ont changé : trop de travail et de loisirs en vision de près sur écran… Il y a les facteurs génétiques : plus de 50 gènes et au moins 20 paires de chromosomes sont associés à la myopie. Enfin, la lumière artificielle augmente le risque de myopie alors que le temps passé à l’extérieur, à la lumière du jour, agit pour la prévention de la myopie : -2% de risque pour 40 minutes au minimum passées chaque jour à l’extérieur. » A noter que 49,5 % des 10-39 ans sont myopes…

Une myopie non dépistée augmente le risque de glaucome, cette maladie dûe à une montée de la pression oculaire entrainant une atteinte du nerf optique.
Pr Renard : « Le risque de glaucome est énorme à partir d’une myopie de – 6 dioptries. Chez les enfants myopes, 10 à 25% présentent une pression intraoculaire supérieure à 20 mm Hg. »

Dépistage gratuit avec le Bus de la Vue

Publicité

La Fondation Krys Group a lancé son Bus de la Vue sur les routes du Tour de France. L’enseigne profite de l’effervescence en régions liée à la Grande Boucle pour offrir au grand public un dépistage gratuit des troubles de la vision.
Jean-Pierre Champion, Directeur Général de Krys Group : « Le but est de faire réaliser des examens de la vue chez environ 1500 personnes, dont 1/3 d’enfants de moins de 16 ans, partant du principe que pendant toute leur scolarité, les enfants n’ont pas suffisamment l’occasion de se faire dépister de leurs troubles de la vision. Le bus va donc les associer à ce dépistage, dans le cadre ludique et convivial du Tour de France. »

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité