5 maladies infantiles à plaques rouges

Publicité

Les maladies infantiles à plaques sont légion. Boutons, démangeaisons, fièvre... Les symptômes se ressemblent souvent : pas facile donc de s'y retrouver ! Aussi, voyons de plus près 5 maladies infantiles à plaques rouges.

Publicité

© Fotolia

Virus et maladies infantiles à plaques rouges

Bénigne, la varicelle est bien connue de tous. Des taches rose-rouge de quelques millimètres précèdent l'apparition des vésicules qui sécheront plusieurs jours après. La rougeole , quant à elle, ne voit apparaître des plaques rouges sur le visage, puis sur le torse, qu'après une phase de fièvre, de toux et d'énanthème. Ce dernier symptôme correspond en outre à l'apparition de plaques rouges sur la muqueuse de la bouche. Plus difficile à discerner, l'éruption de la rubéole n'est pas une constante et commence au visage avant de s'étendre au torse et aux bras. Fièvre, courbatures et ganglions apparaissent ou non, selon les cas. Des plaques rouges mal délimitées qui démangent peuvent par ailleurs être associées à de l'eczéma . Elles s'accompagnent alors généralement de petites vésicules qui se transforment en croûte.

Publicité
Bactéries et maladies infantiles à plaques rouges

Le streptocoque du groupe A est responsable de la scarlatine . Gorge rouge et langue blanche : tout commence à la manière d'une angine. Mais quelques jours plus tard, l'éruption cutanée apparaît aux racines des bras et des jambes pour s'étendre au torse, puis au reste du corps. Seules, bouche, plantes des pieds et paumes des mains ne présentent pas de plaques rouges. Car même la langue est écarlate !

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité