Hypertension durant la grossesse : les complications pour le cœur

Publicité

A ne pas prendre à la légère, l’hypertension durant la grossesse ou hypertension gravidique concerne 10 % des femmes enceintes. Les chiffres de tension artérielle dépassent alors les limites de 140/90 mmHg. Les complications pour le développement de l’enfant et pour le système cardio-vasculaire de la mère sont potentiellement graves en l’absence de traitement.

Publicité

© Istock

Pourquoi une hypertension peut-elle apparaître durant la grossesse ?

Lorsque les artères du placenta sont mal développées et que l’oxygène et les nutriments ont du mal à arriver à l’enfant, le corps de la mère réagit. Il augmente la pression dans les vaisseaux pour que l’enfant soit suffisamment perfusé en éléments vitaux. Revers de la médaille : la mère finit par souffrir d’hypertension artérielle !

Publicité
Quelles sont les conséquences d’une hypertension durant la grossesse ?

L’enfant mal perfusé peut accuser un retard de croissance. Quant à la mère, en l’absence de traitement, de nombreux facteurs concourent à la dégradation de ses vaisseaux sanguins. Les complications sont multiples au niveau des reins, du foie, du cerveau. En outre, une raréfaction des plaquettes du sang ainsi que la formation de nombreux petits caillots pouvant boucher les artères peuvent apparaître. Pour augmenter la pression sanguine, le cœur est aussi soumis à rude épreuve. Son volume peut augmenter et des plaques d’athérome se former dans les coronaires. Or, ces petits vaisseaux alimentent le muscle cardiaque et ne doivent surtout pas se boucher !

Existe-t-il un traitement de l’hypertension durant la grossesse ?

Quelques antihypertenseurs peuvent être administrés à la femme enceinte. Ils régulent l’hypertension gravidique de la mère et les complications cardio-vasculaires qui en découlent. Le traitement n’a cependant pas d’incidence sur les retards de croissance fœtaux.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité