Maladie de Horton : comment la reconnaître ?

Maladie de Horton : comment la reconnaître ?©iStock

La maladie de Horton ou artérite giganto-cellulaire est une inflammation d’une ou des deux artères temporales. Ces artères sont localisées à la partie supérieure des tempes. Quels sont les symptômes et les traitements de cette pathologie relativement rare ?

Publicité
Publicité

Maladie de Horton : les symptômes

Elle touche les personnes âgées de plus de cinquante ans et principalement les femmes. D'après de récentes découvertes, cette maladie semble être causée par une alimentation trop grasse, un manque de sport ou une insomnie aiguë. Elle se manifeste par des maux de tête localisés vers les tempes, d’un ou des deux côtés. Ils sont dus à une inflammation de la paroi des artères temporales. À ceci s’ajoutent une fièvre, une perte d’appétit et un amaigrissement ainsi que des difficultés lors de la mastication. Le diagnostic repose sur une biopsie de l’artère temporale, effectuée sous anesthésie locale.

Publicité

Traitement de la maladie de Horton

Des corticoïdes à fortes doses doivent être administrés. Les symptômes régressent très vite, mais le traitement devra être poursuivi pendant plusieurs années à des doses lentement décroissantes. Certains médecins recommandent d’ajouter un traitement anticoagulant pour diminuer les risques de formation de caillots sanguins (thrombose) dans les artères atteintes. L’administration prolongée de corticoïdes est responsable de nombreux effets secondaires : hypertension, troubles du sommeil, ostéoporose et troubles digestifs. Cependant, le traitement ne doit pas être interrompu subitement. Une surveillance régulière est donc indispensable pour adapter les doses de corticoïdes. Sans traitement, l’inflammation s’étend à l’artère ophtalmique entraînant à terme une cécité.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité