AVC : des séquelles sur la vision

AVC : des séquelles sur la vision©iStock

Suite à un accident vasculaire cérébral (AVC), il n'est pas rare de présenter des séquelles. En effet, avec plus de 130 000 AVC chaque année en France, cette attaque cérébrale constitue la première cause de handicap provoqué. Mais quelles sont les séquelles d'un AVC ? Quelles atteintes peuvent affecter la vision ?

Publicité
Publicité

Symptômes d'un accident vasculaire cérébral

L'AVC est une urgence médicale, d'où l'importance de connaître les symptômes annonciateurs. La difficulté réside dans le fait que ces symptômes peuvent être très variables en fonction de la localisation de la lésion. Néanmoins, d'une façon générale, en cas d'AVC, on retrouve une faiblesse musculaire qui s'accompagne d'une paralysie et d'une perte de sensibilité des membres (ou du visage) d'un seul côté (hémiplégie), des troubles d'élocution, des difficultés à conserver son équilibre et à coordonner ses gestes. Des troubles de la vision sont également fréquemment observés. En général, un seul œil est concerné et il peut être soit complètement aveugle, soit ne donner à voir que la moitié du champ visuel (hémianopsie) ; il peut également présenter une diplopie (vue double).

Publicité

Séquelles d'un AVC

Certains AVC peuvent laisser des séquelles. En effet, sur les 70 % de personnes qui survivent plus d'un an après un AVC, 40 % présentent d'importantes séquelles. Les plus fréquentes s'apparentent aux symptômes observés au cours de l'AVC : hémiplégie avec des difficultés à marcher normalement, troubles de l'équilibre (50 % des patients), problèmes de mémoire (42 % des cas) et troubles du langage (34 % des patients). Par ailleurs, 23 % des victimes d'AVC présentent des séquelles visuelles.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité