Insuffisance cardiaque chronique : quel régime adopter

On parle d’insuffisance cardiaque systolique lorsque le myocarde ne parvient plus à assurer correctement ses fonctions. En parallèle d’un traitement médical approprié, des mesures diététiques sont souvent préconisées.
Publicité
Publicité

5744529-inline-500x368.jpg© Istock

Comment se manifeste l’insuffisance cardiaque chronique ?

Dans la majorité des cas, l’insuffisance cardiaque systolique est secondaire à un infarctus du myocarde ayant endommagé l’intégrité du muscle cardiaque qui, de fait, n’est plus en capacité de pomper suffisamment de sang pour alimenter convenablement la circulation sanguine. Néanmoins, d’autres pathologies peuvent provoquer ce type de défaillance chronique. C’est le cas, notamment, de l’hypertension artérielle, de la pneumopathie, du diabète, des pathologies des valves cardiaques ou encore de l’alcoolisme. Concrètement, l’insuffisance cardiaque se traduit, entre autres, par un essoufflement, une fatigue intense, une perte de la masse musculaire ou encore une accélération du rythme cardiaque.

Quels sont les traitements l’insuffisance cardiaque chronique ?

La prise en charge des patients souffrant d’insuffisance cardiaque doit s’articuler autour de deux axes thérapeutiques. Le premier passe par la prescription d’un traitement médicamenteux visant à restaurer la fonction cardiaque. Dans certains cas, le recours à une opération chirurgicale est parfois nécessaire. Le second requiert généralement l’adaptation - voire le changement total - du mode de vie du patient. En plus d’une pratique physique régulière, le patient devra, en effet, suivre un régime alimentaire hyposodé, c’est-à-dire pauvre en sel. En outre, la consommation des produits riches en matières grasses et en sucres doit également être limitée afin d’éviter la prise de poids et d’augmenter la charge de travail du myocarde. Une alimentation à base de produits frais est à privilégier.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité