Comment pratiquer l'autofellation ?

Publicité

La pratique de la fellation entre deux partenaires est relativement connue. La pratique de la fellation seul, un peu moins. Cela est appelé l’autofellation et est pratiqué par un nombre assez restreint d’individus. En quoi consiste l’autofellation et comment la pratiquer ?

Publicité

© Fotolia

En quoi consiste l’autofellation ?

L’autofellation consiste à s’octroyer une fellation. Elle peut être assimilée à une sorte de masturbation, mais à la place d’être effectuée avec la main, l’homme utilise sa propre bouche. L’autofellation a pour but de ressentir les mêmes plaisirs que si un ou une partenaire l’effectuait, mais les sensations sont parfois encore plus plaisantes car l’homme sait quelles caresses buccales se donner pour atteindre l’orgasme. Elle n’est en revanche pas accessible pour tous les hommes, car il faut, pour effectuer une autofellation, faire preuve d’une très grande souplesse, particulièrement du dos et du cou. De plus, seuls les hommes très minces et non gênés par leur ventre peuvent prétendre à cette pratique.

Publicité
Comment pratiquer l’autofellation ?

Pour pratiquer l’autofellation, un entraînement est nécessaire. Ce lui-ci peut nécessiter beaucoup d’efforts et de temps. De plus, cette pratique comporte quelques risques, il n’est pas rare que les hommes pratiquant, ou essayant de pratiquer, l’autofellation souffrent de torticolis. Pour tenter une fellation sur vous-même, il est nécessaire d’avoir une érection particulièrement rigide. Il est préférable de vous installer sur un endroit confortable pour éviter de vous faire mal au dos et de placer un oreiller sous votre tête afin de la surélever. Ensuite, ramenez vos jambes vers votre tête afin de pouvoir atteindre votre sexe avec votre bouche. Si vous n’y parvenez pas au premier essai, vous pouvez recommencer plus tard, car au fil du temps, vous gagnerez en souplesse.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité