Polype nasal : les traitements chirurgicaux

Publicité

Petites excroissances qui se développent dans le nez, les polypes nasaux peuvent parfois obstruer les conduits permettant de respirer, nécessitant alors un traitement approprié. Lorsque cela s'avère nécessaire, l'oto-rhino-laryngologiste (ORL) peut décider de les retirer chirurgicalement afin de diminuer, à terme, les risques de cancer.

Publicité

Traitement du polype nasal : la polypectomie

Il s'agit tout simplement de l'ablation chirurgicale des polypes qui encombrent les cavités nasales. Pratiquée sous anesthésie locorégionale ou générale, cette intervention est effectuée par voie endo-nasale, c'est-à-dire qu'elle ne nécessite pas d'incision extérieure. Le chirurgien introduit son endoscope à l'aide d'un retour vidéo et procède à l'exérèse du ou des polypes au moyen de lasers et d'un microdébrideur.

Publicité
Traitement du polype nasal : l'éthmoïdectomie endonasale

Généralement réalisée sous anesthésie générale, cette intervention vise à favoriser l'aération des cavités sinusiennes en retirant les polypes nasaux qui les bouchent. Cette option est préconisée en cas d'échec du traitement médical. L'intervention consiste en une ouverture plus ou moins importante de l'ethmoïde, c'est-à-dire des zones sinusiennes qui sont reliées avec les fosses nasales.

Traitement du polype nasal : l'éthmoïdectomie radicale

Cette intervention chirurgicale pratiquée par voie endo-nasale vise à regrouper les cavités nasales et sinusiennes en une seule et même cavité. On parle alors de nasalisation ethmoïdale. L'objectif de cette opération chirurgicale, réalisée sous anesthésie générale, est de créer un couloir ethmoïdal suffisamment large et lisse pour favoriser une ventilation de qualité.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité