Les médicaments qui peuvent rendre incontinent

Nombreux sont ceux qui croient que l'incontinence urinaire fait partie du processus normal du vieillissement. En réalité, ce n'est pas toujours le cas. Celle-ci peut être temporaire, provoquée, voire aggravée par la prise de certains médicaments. Explications de Medisite avec le Pr Gilles Karsenty, chirurgien urologue à l'hôpital de la Conception à Marseille.

Publicité

Incontinence d'effort ou d'urgenterie ?

Lorsqu'une personne ne peut contrôler son aptitude à uriner et qu'il y a perte involontaire d'urine, on dit qu'elle souffre d'incontinence urinaire.

Publicité
Il existe deux grands types d'incontinence : celle dite d'effort, et l'incontinence par urgenterie.
- L'incontinence d'effort : quand la personne fait un effort, tousse, éternue… elle émet involontairement un petit jet d’urine. L'incontinence d'effort peut être provoquée par un dysfonctionnement du sphincter du col de la vessie, ou une faiblesse des muscles périnéaux. La perte d'urine n'est pas précédée par le besoin urgent d'uriner, mais est consécutive à un effort même modeste comme un éternuement.

- L'incontinence d'urgenturie est un besoin d’uriner anormal qui est à la fois pressant sans avertissement et qui survient alors que la vessie n’esp pas très pleine.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité