Maladie de l'intestin : le diverticule de Meckel

Publicité

Le diverticule de Meckel est l’anomalie la plus fréquemment retrouvée au niveau du tube digestif (2 % de la population). Pour autant, cette malformation de l’intestin grêle est assez rarement responsable de symptômes. Alors, dans quels cas ce diverticule engendre-t-il une diverticulite ? Comment se manifeste-t-elle et existe-t-il un traitement ?

Publicité

© Istock

Diverticule de Meckel : définition

Le diverticule de Meckel est un appendice de l’intestin grêle qui mesure environ 5 cm. Il s’agit du reliquat d’une résorption incomplète du canal vitellin (canal qui relie l’intestin en formation de l’embryon au sac vitellin qui constitue ses réserves). En temps normal, ce diverticule disparaît au cours de la grossesse. Il persiste toutefois chez certaines personnes sans pour autant donner de symptômes. Néanmoins, dans 2 à 3 % des cas, il est susceptible d’entraîner une complication chez le bébé (rarement chez les adultes).

Publicité
La diverticulite

Parmi les complications que peut entraîner un diverticule de Meckel, il y a les diverticulites, qui sont des inflammations du diverticule (avec des symptômes identiques à ceux d’une appendicite), les ulcérations (un ulcère se forme sur le diverticule et provoque des hémorragies et des rectorragies) et les occlusions intestinales. Dans tous les cas, ces complications engendrent des douleurs et parfois des vomissements. Des examens d’imagerie médicale sont indispensables pour poser le diagnostic. Lorsqu’un traitement devient nécessaire (en cas de symptômes), il est chirurgical. Il consiste à retirer le diverticule de Meckel et à soulager les symptômes.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité