Douleur aux seins et aux tétons : la cause hormonale

La mastodynie est le terme médical employé en cas de douleur mammaire. Les douleurs aux seins et aux tétons sont souvent en rapport avec le cycle menstruel. Dans les autres cas, elles peuvent être provoquées par un kyste ou un traumatisme. Les tumeurs du sein sont rarement douloureuses.

Publicité
Publicité

6241728-inline-500x333.jpg© Istock

Douleur au sein de causes hormonales

Une douleur mammaire bilatérale est majoritairement due à une cause hormonale. Les douleurs interviennent toujours avant l'apparition des règles et sont provoquées par un déséquilibre hormonal. Un excès d’œstrogènes et de progestérone au moment de l'ovulation provoque le gonflement des seins. Ceux-ci sont tendus et des petits vaisseaux peuvent apparaître sur la poitrine. La douleur est ressentie comme une crampe, une brûlure ou une sensation de pesanteur dans les seins. Les douleurs d'origine hormonale sont souvent causées par la pilule contraceptive, une grossesse ou encore un kyste ovarien.

Prise en charge des douleurs mammaires de cause hormonale

Ce type de douleur ne nécessite pas toujours un traitement spécifique. Si les douleurs apparaissent sans autre symptôme et sans prise de contraceptifs hormonaux, les troubles vont disparaître avec l'âge ou la grossesse. Les douleurs peuvent toutefois être atténuées par le port d'un soutien-gorge adapté et la prise de paracétamol. En revanche, si les douleurs existent sous contraceptifs, il sera sans doute nécessaire de revoir sa contraception. Il est impératif de consulter un professionnel devant une boule dans le sein, un écoulement mammaire, une modification de structure de la peau autour du sein ou devant un sein rouge et chaud.

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité