Dialyse hépatique : la définition

Dialyse hépatique : la définition

On connaît bien souvent la dialyse rénale (hémodialyse) mais moins la dialyse hépatique. Voyons, pour bien comprendre la dialyse hépatique, sa définition, son objectif et comment elle fonctionne.

Publicité
Publicité

Dialyse hépatique : débarrasser le sang de ses toxines

La dialyse hépatique est une dialyse du foie réalisée chez les personnes qui souffrent d’insuffisance hépatique. Son but est de débarrasser le sang de ses toxines en le faisant passer par une série de filtres. En effet, en cas d’insuffisance hépatique, le foie ne peut plus jouer correctement son rôle dépuratif et l'on est obligé de mettre en place une solution de remplacement : la dialyse hépatique. Contrairement à l’hémodialyse qui élimine les toxines hydrosolubles, la dialyse hépatique permet d’éliminer les toxines liées à l’albumine (bilirubine, acides biliaires, acides gras, etc.) qui sont présentes en excès en cas d’insuffisance hépatique. À noter qu’une dialyse hépatique peut également être recommandée dans le cadre d’hépatite médicamenteuse dans la mesure où le médicament ou la drogue concernée peut être éliminé (c’est par exemple le cas de l’acétaminophène).

Publicité

Cette dialyse du foie doit-elle être permanente ?

Publicité
Contrairement à l’hémodialyse qui doit être réalisée chaque semaine toute la vie, la dialyse du foie n’est utilisée que temporairement, elle est provisoire. Elle permet aux malades de patienter en attendant une solution pérenne telle qu’une transplantation (greffe de foie) ou une régénération du foie (en cas d’insuffisance hépatique aiguë notamment).
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité