Syndrome des jambes sans repos : le diagnostic

Syndrome des jambes sans repos : le diagnostic©iStock

Vous avez les jambes lourdes le soir venu et une envie irrépressible de les faire bouger ? Et si vous souffriez sans le savoir du syndrome des jambes sans repos ? Coup de projecteur sur cette pathologie peu connue mais particulièrement invalidante.

Publicité
Publicité

Qu’est-ce que le syndrome des jambes sans repos ?

Le syndrome des jambes sans repos est un ensemble de symptômes se déclarant plutôt le soir, quand le patient se détend. Il ressent alors des fourmillements, des brûlures et des picotements ainsi qu’une envie irrépressible de bouger ses jambes : c’est pour cela que cette pathologie est aussi nommée impatience nocturne. Souvent, ces symptômes sont associés à des mouvements involontaires des jambes pendant le sommeil. Le syndrome des jambes sans repos peut vite impacter la vie quotidienne : le patient souffre de somnolences et d’une grande fatigue pendant la journée.

Publicité

Comment diagnostique-t-on le syndrome des jambes sans repos ?

Le syndrome des jambes sans repos est difficile à diagnostiquer. En effet, ce syndrome est souvent associé à une autre pathologie (diabète, polyarthrite rhumatoïde) et peut alors passer inaperçu. Pour diagnostiquer un syndrome des jambes sans repos, le praticien effectuera d’abord un interrogatoire précis et se renseignera sur les éventuels antécédents familiaux. Ensuite, il pourra prescrire une prise de sang afin de rechercher une éventuelle baisse de fer. Une consultation chez un neurologue peut également s’avérer nécessaire car il s’agit avant tout d’une affection neurologique.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité