Méningite foudroyante : définition

Publicité

Il existe plusieurs sortes de méningites puisqu’elles peuvent être bactériennes, virales ou être dues à diverses substances pathogènes. Il existe également des méningites foudroyantes qui sont très graves et qui peuvent même être mortelles.

Publicité

© Fotolia

Méningite foudroyante

Les méningites foudroyantes sont des inflammations des méninges, dues à une infection particulièrement virulente. Ce sont des méningites bactériennes dans lesquelles le méningocoque est presque systématiquement impliqué.

Publicité
La méningite des enfants

Les méningites foudroyantes ne concernent pas tout le monde. En effet, ce type de méningite touche surtout les plus jeunes. Près de 40% des personnes concernées sont des enfants de moins de 5 ans et pratiquement autant d’adolescents et de jeunes adultes ayant entre 14 et 20 ans.

Symptômes de la méningite foudroyante

Les méningites foudroyantes se caractérisent par des signes classiques de méningites survenant chez une jeune personne : maux de tête, forte fièvre, raideur et douleur dans la nuque, photophobie (difficulté à supporter la lumière vive) et parfois apparition brutale d’un purpura (taches rouge sombre sur la peau).

Réaction à adopter en cas de méningite foudroyante

Si vous êtes confronté à quelqu’un présentant les symptômes d’une méningite foudroyante, il faut aussitôt contacter les services d’urgences (pompiers au 18 ou SAMU au 15). En effet, plus la prise en charge est rapide, plus une guérison complète et sans séquelles est possible. Le traitement consistera à administrer des antibiotiques.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité