Qu'appelle-t-on un rhume du cerveau ?

Qu'appelle-t-on un rhume du cerveau ?©iStock

Le rhume de cerveau est l’autre nom du coryza. C’est une infection virale des voies respiratoires qui cause une rhinite aigüe contagieuse. Le rhume de cerveau peut disparaître spontanément, mais peut également se surinfecter.

Publicité
Publicité

Les causes du rhume de cerveau

Le rhume de cerveau est une affection des voies respiratoires d’origine virale qui cause une rhinite aigüe. Cette maladie est également connue sous le nom de « coryza ». C’est une maladie très contagieuse qui se transmet par contact direct avec les sécrétions nasales, les larmoiements et les gouttelettes projetées lors des éternuements. Elle peut également être contractée par la salive. Elle est causée par des virus de la famille des Réovirus qui créent une inflammation de la muqueuse des fosses nasales. Elle peut rapidement se surinfecter lorsque des bactéries affectent les muqueuses enflammées.

Publicité

Les symptômes du rhume de cerveau

Les premiers symptômes du rhume de cerveau sont les éternuements. Ils sont souvent accompagnés d’écoulements nasaux et parfois de larmoiements. De la fièvre et des maux de tête ainsi que de la fatigue sont fréquemment évoqués. Lorsque les voies respiratoires sont surinfectées par des bactéries, une sinusite, une angine ou une bronchite peuvent survenir.

Les traitements du rhume de cerveau

Publicité
Il n’existe pas de traitement spécifique du rhume de cerveau. Les médicaments prescrits visent plutôt à traiter ou à éliminer les symptômes. Des médicaments pour atténuer la fièvre sont souvent prescrits. Le nez peut être nettoyé avec du sérum physiologique. Si une infection bactérienne vient compliquer le rhume de cerveau, des antibiotiques, du sirop contre la toux et des gouttes nasales sont souvent prescrits. Des inhalations peuvent aider à diminuer l’inflammation, améliorer la respiration et désinfecter la muqueuse nasale.

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité