Nez qui coule : un remède homéopathique

Nez qui coule : un remède homéopathique©iStock

Le nez qui coule est un symptôme banal, souvent bénin, qui peut disparaître aussi vite qu'il est arrivé s'il est pris en charge rapidement. L'homéopathie contre le nez qui coule fait d'ailleurs partie des remèdes express à tester absolument.

Publicité
Publicité

Comment soigner un rhume naturellement ?

Lorsque le nez commence à couler, il est primordial de suivre quelques règles pleines de bon sens et d'adopter certaines mesures d'hygiène permettant de s'en débarrasser rapidement. Ainsi, il est conseillé de ne pas passer la majeure partie de la journée dans un environnement trop froid, trop chaud, trop humide ou trop poussiéreux. Il est évidemment recommandé d'utiliser des mouchoirs à usage unique et de se laver le nez au sérum physiologique avant chaque repas.
L'homéopathie fait également partie des remèdes naturels express puisqu'elle fait entre autres appel à des souches végétales, minérales et animales et qu'elle traite le mal par le mal : le fameux principe de similitude.

Publicité

Quel remède homéopathique contre le nez qui coule ?

En homéopathie, pour traiter l'écoulement nasal, il est notamment nécessaire de faire appel à une souche qui, à une dose beaucoup plus élevée, engendrerait le même symptôme.
Ainsi lorsque le nez laisse échapper un écoulement clair comme de l'eau, parfois associé à un larmoiement, il paraît logique d'employer Allium cepa ("oignon") avec l'accord préalable d'un médecin. On recommande généralement de prendre 5 granules d'Allium cepa diluées 9 fois au Centième (9 CH), trois fois par jour, jusqu'à amélioration.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité