Fièvre et fatigue : 2 conséquences de la grippe à surmonter

Publicité

En cas de grippe chez une personne n'ayant pas de problème de santé particulier, les deux symptômes les plus difficiles à surmonter sont la fièvre et la fatigue. Aussi est-il logique que, chez une personne souffrant d'un cancer, la fièvre et la fatigue liées à une grippe soient encore plus compliquées à atténuer.

Publicité

Fièvre et fatigue quand on souffre d'un cancer

Chez une personne en bonne santé, la fatigue provoquée par une grippe saisonnière peut durer pendant trois semaines, voire davantage. La grippe fait s'aliter même les adultes les plus résistants. Pour une personne souffrant d'un cancer, cette fatigue est d'autant plus forte que d'autres causes l'accentuent. Ainsi, le cancer lui-même, selon le type et la localisation de la tumeur, peut entraîner une fatigue intense. Les traitements induisent aussi une grande fatigue, en raison de leurs conséquences sur le moral, l'immunité, l'appétit, le taux de globules rouges et de fer dans le sang, la douleur, etc. Si vous avez de la fièvre et des maux de tête sans autre symptôme, il peut s'agir de la grippe. Votre état de santé étant d'ores et déjà fragile, il convient de consulter immédiatement votre médecin pour qu'il vous aide à surmonter ce virus saisonnier.

Fièvre et fatigue après une grippe

Publicité

Certains traitements contre le cancer ont pour effet de diminuer le système immunitaire, rendant le patient plus vulnérable face aux virus, et notamment à celui de la grippe. Il est conseillé de demander à son médecin ou à son oncologue s'il est possible de se faire vacciner contre la grippe, afin de limiter les risques d'infection, car il sera plus difficile de faire baisser la fièvre en cas de grippe que pour une personne en bonne santé.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité