Hypertension artérielle : le traitement d'urgence

Hypertension artérielle : le traitement d'urgence©iStock

La tension artérielle désigne la pression sanguine à l’intérieur des artères. L’hypertension artérielle survient lorsque la pression pendant la contraction du cœur (pression systolique) est supérieure à 140 mmHg et/ou lorsque la pression pendant le relâchement du cœur (pression diastolique) est supérieure à 90 mmHg. Cela dit, on parle d’urgence hypertensive lorsque ces valeurs atteignent au moins 180 mmHg et/ou 110 mmHg. Le traitement d’urgence de l’hypertension artérielle dépend des complications qu’elle entraîne.

Publicité
Publicité

Hypertension artérielle, une prise en charge personnalisée

L’hypertension artérielle doit être traitée le plus tôt possible, car elle augmente le risque de complications cardiovasculaires. Lorsque le patient est conduit à l’hôpital, les médecins l’interrogent s’il est conscient, observent les signes cliniques visibles et réalisent des examens d’imagerie avant d’agir (électrocardiogramme, échographie, IRM, tomographie).

Publicité

Hypertension artérielle : exemples de traitements d’urgence

Des douleurs thoraciques et un essoufflement sont souvent des signes d’œdème pulmonaire aigu. Ces patients nécessitent une injection de nitroglycérine pour soulager le cœur très sollicité et des inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine pour réguler le débit cardiaque. En cas de dissection aortique, un vasodilatateur comme le nitroprussiate doit être administré. L’hypertension artérielle peut aussi être responsable d’une encéphalopathie qui se manifeste par des nausées, des vomissements, des troubles visuels et neurologiques. Chez ces personnes, du labétalol est injecté en intraveineuse.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité