Thym vulgaire

Nom latin: 

Thymus vulgaris

Nom(s) vulgaire(s): 

thym commun, farigoule, barigoule, frigoule, pote, mignotise des Genevois

Famille: 

Lamiacées

Période de récolte: 

Thym vulgaire : Propriétés

L’huile essentielle (HE) tirée du thym est antiseptique. Mais la plante a également des vertus antispasmodiques, permet de lutter contre la toux et toutes les infections ORL (rhumes, angines non-bactériennes, sinusites, otites…).

Publicité
Thym vulgaire : Histoire

Les Grecs et Romains l’adoraient. Ils en brûlaient lors de leurs cérémonies. Les Romaines l’utilisaient comme eau de toilette… Oublié durant le Moyen-Age, le thym réapparaît dans la pharmacopée aux XVIe et XVIIe siècles pour soulager certains maux de tête…

Thym vulgaire : Comment la reconnaître?

C’est un petit arbrisseau vivace de 10 à 20 cm de haut, à l’odeur caractéristique. Ses tiges sont dressées et ramifiées. Il a de petites feuilles enroulées sur les bords. Ses fleurs sont groupées en épis.

Thym vulgaire : Parties utilisées

Les feuilles et tiges fleuries.

Thym vulgaire : Posologie

En Usage Interne


Contre la toux, les troubles digestifs, les rhumes et les infections de la sphère ORL

Infusion : faire infuser 2 g de plante dans une tasse d’eau bouillante, 5 min. Filtrer. 1 tasse matin et soir.3 jours en traitements curatifs.et/ou30 jours au début de l’automne et du printemps en prévention.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Thym vulgaire : Précautions d'emploi

Le thym ne présenterait aucune toxicité à ce jour. Cependant son huile essentielle (HE) doit faire l’objet d’une prescription médicale (toxicité). La plante est contre-indiquée chez l’enfant de moins de 6 ans et chez la femme enceinte ou allaitante.

Publicité

Thym vulgaire : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité