Marronnier d'Inde

Marronnier d'Inde

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Août

Nom latin: 

Aesculus hippocastanum

Nom(s) vulgaire(s): 

Marron d'Inde, châtaignier de cheval.

Famille: 

Hippocastanacées

Période de récolte: 

Septembre, octobre.

Marronnier d'Inde : Propriétés

Parce qu’il contient des substances vasoconstrictrices, le marronnier d'Inde peut être prescrit en cas de fragilité des vaisseaux sanguins, de varices, et pour soulager les symptômes de l’insuffisance veineuse (jambes lourdes et douloureuses, enflures, démangeaisons, crampes nocturnes). Son efficacité et sa non-nocivité ont été établies par une étude allemande de 2002 qui a analysé les résultats de 13 essais et de 3 études sur le sujet (1).

Publicité

Marronnier d'Inde : Etudes scientifiques

(1) Siebert U, Efficacy, routine effectiveness, and safety of horsechestnut seed extract in the treatment of chronic venous insufficiency. A meta-analysis of randomized controlled trials and large observational studies. Int Angiol. 2002 Dec;21(4):305-15.

Marronnier d'Inde : Histoire

Etonnamment, le marronnier d'Inde n'est pas originaire d'Inde mais d'Asie mineure. Il a été introduit en Europe au XVIIIe siècle. Il est aujourd'hui très présent dans les jardins pour son aspect décoratif.

Marronnier d'Inde : Comment la reconnaître?

Le marronnier d'Inde est un arbre qui peut atteindre 30 mètres de haut. Ses feuilles sont divisées en 5 à 7 folioles dentées. Ses petites fleurs blanches poussent en épi. Son fruit est une bogue à épines qui contient une graine, le marron.

Marronnier d'Inde : Parties utilisées

Le marron et l'écorce.

Marronnier d'Inde : Posologie

En usage interne

Contre les hémorroïdes, les varices, l'insuffisance veineuse et capillaire.

Infusion : 1 sachet-dose dans 20 cl d'eau bouillante, 1 à 3 fois par jour après les repas.

Ou

Gélules dosées à 75 mg d'extrait sec : 2 ou 3 par jour au moment des repas.

Ou

Extrait soluble stabilisé : 50 gouttes dans un verre d'eau, 3 fois par jour.

En usage externe

Contre les hémorroïdes.

Pommades, crèmes, gels : 2 ou 3 applications par jour.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Marronnier d'Inde : Précautions d'emploi

Le marronnier d'Inde est déconseillé aux femmes enceintes, allaitantes et aux personnes de moins de 18 ans. Par voie orale et pris sur une longue durée, il peut s'avérer toxique et entrainer des nausées et des troubles intestinaux. Mieux vaut donc demander conseil à un médecin ou un pharmacien avant toute prise. Même chose si on souffre d’insuffisance cardiaque ou rénale. Sur la peau ou les muqueuses, l’arbre peut causer des réactions allergiques.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Marronnier d'Inde : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité