Ginseng

Nom latin: 

Panax ginseng

Nom(s) vulgaire(s): 

jen-shen

Famille: 

Araliacées

Période de récolte: 

La racine est prélevée en septembre octobre, sur des plants âgés de 4 à 6 ans.

Ginseng : Propriétés

Il est bourré de qualités ! Selon certaines études, il ferait baisser le taux de glycémie, stimulerait la synthèse des protéines et améliorerait les performances mentales. On sait aussi qu’il combat le stress, la fatigue physique, et qu’il facilite les convalescences. Ses vertus stimulantes ne sont plus un secret...

Publicité
Ginseng : Etudes scientifiques

Inconnues

Ginseng : Histoire

Connu depuis des millénaires et objet de toutes les convoitises, le ginseng fut à l’origine de guerres en Chine, où il est encore utilisé comme remède universel. On lui attribue aussi, en Asie, des vertus en tant que stimulant sexuel. Son nom scientifique vient du grec pan, tout, et akos, remède.

Ginseng : Comment la reconnaître?

Originaire de Chine, c’est une petite plante herbacée vivace de 60 à 80 centimètres. Elle présente une tige lisse, des feuilles palmatilobées et des fleurs blanches. Sa racine est blanche ou rouge.

Ginseng : Parties utilisées

La racine.

Ginseng : Posologie

En usage interne

Contre la fatigue et le stress
Gélules dosées à 250 mg de poudre : 2 le matin et 2 le midi avec un grand verre d’eau (attention, jamais plus de 3 mois).

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Ginseng : Précautions d'emploi

Le ginseng n’est pas une plante anodine. Il ne faut pas l’utiliser de manière prolongée : 2 g par jour, 3 mois maximum (il peut dans ce cas provoquer des effets secondaires similaures à ceux provoqués par les corticoïdes). Attention, il est proscrit chez les individus souffrant de nervosisme, d’obésité, d’insomnie ou d’hypertension artérielle, ainsi que chez l’enfant non pubère et la femme enceinte ou allaitante.


Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité