Syndrome méningé

Syndrome méningé : Définition

Le syndrome méningé correspond à une irritation pathologique des enveloppes méningées du système nerveux central (hémisphères cérébraux, cervelet, bulbe et moelle épinière). C'est une urgence médicale. Il a deux origines possibles : une hémorragie méningée ou une méningite.

Publicité
Syndrome méningé : Causes

Le syndrome méningé se manifeste suite à une infection d'origine virale, bactérienne, ou la rupture d'un vaisseau sanguin.

Syndrome méningé : Symptomes

Trois principaux symptômes sont associés au syndrome méningé : céphalées, vomissements, raideur de la nuque. D'autres signes sont aussi visibles : déclenchement d'une contracture lombaire lors de la flexion de la cuisse sur le bassin alors que la jambe est en extension (signe de Kernig), la flexion du cou entraine celle des membres inférieures (signe de Brudzinski), inversion du réflexe cutané-plantaire (signe de Babinski), troubles du comportement (confusion, somnolence), photophobie.

Syndrome méningé : Examens

Le syndrome méningé impose une hospitalisation en urgence. En plus de l'examen des signes physiques, une ponction lombaire et une analyse du liquide céphalorachidien (LCR) sont réalisés pour confirmer le diagnostic. Un scanner cérébral peut également être pratiqué pour poser le diagnostic d'hémorragie cérébrale.

Syndrome méningé : Traitements

Le traitement varie selon les cas. Il peut s'agir de corticoides anti-inflammatoires, de salicylés, d'antibiotiques.

Syndrome méningé : Evolution

Les signes d'irritation méningée ne préjugent pas de la gravité de la cause et de la persistance de séquelles neurologiques.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité