Sida

Sida : Définition

Selon ONUSIDA, 33,3 millions de personnes étaient atteintes du syndrome de l’immunodéficience acquise dans le monde en 2010. Depuis son apparition en 1981, le SIDA a emporté plus de 25 millions de vies. Déclaré pandémie mondiale depuis 2005, le taux d’infection semble désormais s’être stabilisé. On distingue trois modes de transmission : par voie sexuelle, par voie sanguine et pendant la grossesse. La prévention est de loin la meilleure façon d’enrayer la maladie, car il n’existe malheureusement aucun vaccin à l’heure actuelle.

Publicité
Infection

Le virus d’immunodéficience humaine (VIH) affecte le système immunitaire en infectant les cellules lymphocytes T4, les gardiens de notre corps. Lorsque les lymphocytes T4 identifient un virus ou une bactérie, ils activent une réaction immunitaire. Le VIH, une fois pénétré dans l’organisme, est capable de reconnaître les récepteurs des lymphocytes T et vient s’y fixer. Le virus fusionne avec la cellule et lui transmet son matériel génétique après un processus complexe appelé "maturation" qui consiste à fabriquer de nouveaux virus VIH. Les autres cellules sont à leur tour infectées, le nombre de lymphocytes diminue et l’organisme devient incapable de freiner la prolifération de virus ou de bactéries. Le SIDA n’est donc pas directement responsable de la mort du sujet, mais laisse son corps sans défense et exposé au développement d’autres maladies.

Sida : Symptomes

Les premiers signes varient d’un sujet à l’autre, on observe selon les individus infectés les symptômes suivants : grande fatigue, perte de poids soudaine, diarrhée, apparition de ganglions, fièvre, toux sèche, difficultés respiratoires, maux de tête, vertiges, troubles de la vision, douleurs abdominales, vomissements, plaques sur le visage.

Sida : Prévention

La prévention de la maladie demeure aujourd’hui la meilleure arme pour combattre le SIDA.

Sida : Traitements

Aucun traitement ne permet de guérir les personnes affectées. Il n’existe que des traitements palliatifs qui freinent la prolifération du virus (médicaments). Hélas, grand nombre d’affectés sont mal informés et n’ont pas accès à ces traitements, particulièrement dans les pays en voie de développement.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité