Gaffe de Gilles Bouleau au JT : "On ne meurt pas du Sida"

Gaffe de Gilles Bouleau au JT : "On ne meurt pas du Sida"

Le présentateur du JT de TF1 recevait jeudi 3 avril Pierre Bergé et Pascal Obispo pour parler du Sidaction. Il a commencé son interview en disant que le Sida "on en meurt pas". Malaise sur le plateau.

Publicité
Publicité

Le Sidaction permet chaque année de récolter des fonds pour la recherche et la prévention de la maladie. A l'occasion du lancement de l'édition 2014, Pierre Bergé et Pascal Obispo étaient invités sur le plateau du journal télévisé de TF1. Le présentateur Gilles Bouleau commence par demander s'il n'est pas dur aujourd'hui de faire appel à la générosité des Français alors que grâce aux progrès scientifiques, "le Sida est une maladie chronique non pas une maladie normale [...] et qu'on en meurt pas". Malaise sur le plateau. Pierre Bergé réagit immédiatement : "Comment on n'en meurt pas ?" Gilles Bouleau tente alors de se rattraper en indiquant qu'on "meurt 20 ans ou 25 ans après". Mais l'erreur est faite. "C’est malheureusement à cause de paroles comme celles que vous venez de prononcer que les gens se sont éloignés de cette recherche et des dons pour le SIDA, regrette Pierre Bergé. A partir du moment où un journal du soir très important a titré, après l’arrivée d’une molécule qui était l’AZT : "Le SIDA : bientôt une maladie comme les autres", la générosité des gens a complètement flanché parce que, ils croient qu’en effet c’est pas bien grave. [...] Ce qu’on ne sait pas, c’est que c’est épouvantable…"

Regardez les images la gaffe de Gilles Bouleau :

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité