Mycoses de la peau et des ongles

Mycoses de la peau et des ongles : Définition

Infection de la peau ou des ongles due à un microbe de la famille des champignons.

Publicité
Mycoses de la peau et des ongles : Causes

Deux sortes de champignon peuvent infecter l’homme: les dermatophytes, que l’on attrape par contact direct avec un animal, ou d’un individu à l’autre, ou sur les sols humides (piscine...), et les levures (principalement les Candida), qui sont présentes naturellement sur la peau, les muqueuses et dans le tube digestif, et donnent une infection dans certaines conditions (forte humidité, fatigue, stress, baisse de l’immunité, prise d’antibiotique…).

Mycoses de la peau et des ongles : Symptomes

Toutes les mycoses entraînent une inflammation de la peau, des démangeaisons, une rougeur, avec des petites peaux sèches en surface (la desquamation).

Les levures donnent en plus des petites pustules blanches en bordure des lésions, et un suintement au centre. L’aspect des lésions varie ensuite fortement en fonction du siège de la mycose:

- Pieds: démangeaisons ou fissure douloureuse entre les deux derniers orteils.

- Aines: rougeur entre les cuisses et les bourses, avec de fortes démangeaisons.

- Grands plis: rougeur vive, sensation de brûlure, démangeaisons, dépôts blanchâtres, aspect suintant du fond du pli.

- Corps: plaques rouges, en forme d’anneau avec une bordure plus rouge, qui démangent beaucoup, et s’étendent progressivement.

- Ongles: épaississement, stries jaunes ou brunes, et dépôt friable sous l’extrémité de l’ongle.

- Cheveux: plaques sèches, chute des cheveux.

Mycoses de la peau et des ongles : Prévention

En collectivité, ne pas poser directement les pieds sur les sols humides. Faire traiter les animaux domestiques s’ils présentent des peaux sèches ou des chutes de poils. Avoir une bonne hygiène: se laver tous les jours, bien sécher les espaces entre les orteils, changer de sous-vêtements et de chaussettes tous les jours.

Mycoses de la peau et des ongles : Examens

Le médecin reconnaît en général la mycose à l’œil nu. Pour le confirmer, il peut être nécessaire de faire un prélèvement mycologique: on gratte la surface de la peau ou de l’ongle, pour mettre les débris recueillis en culture. Le résultat est obtenu en 3 jours pour les levures, et en 3 semaines pour les dermatophytes. Dans certains cas de candidoses, une recherche de diabète peut être demandée par votre médecin.

Mycoses de la peau et des ongles : Traitements

Les mycoses de la peau se traitent par des crèmes antimycosiques. Elles doivent être appliquées une ou deux fois par jour, sur de longues périodes: un mois pour les pieds, 15 jours pour le corps. En cas d’humidité, et pour désinfecter les chaussures, une poudre antimycosique peut être utilisée. Les teignes nécessitent la prise d’un antimycosique par la bouche pendant six semaines. Les ongles sont longs et difficiles à traiter. On associe généralement un vernis et des comprimés antimycosiques, pendant plusieurs mois. Les cures thermales peuvent être d’un bon apport.

Mycoses de la peau et des ongles : Evolution

Les lésions s’étendent progressivement, sans tendance à la guérison. Sur les pieds, elles peuvent se surinfecter pouvant entraîner une infection de la jambe : l’érysipèle. Sur les ongles, l’extension de la mycose aboutit à la chute des ongles en quelques mois ou années. Le pityriasis versicolor recommence chaque année à la belle saison. Les taches blanches ne disparaissent que très lentement, même sous traitement.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité