La mycose des ongles de la main

Publicité

Bien que moins fréquente que la mycose des ongles des pieds, la mycose des ongles de la main est d’autant plus gênante qu’elle est esthétiquement disgracieuse. Et le paradoxe est qu’elle touche les personnes qui se lavent le plus souvent les mains ! À quoi est-elle due ? Quels sont les traitements possibles pour retrouver de beaux ongles ?

Publicité

mycose des ongles© Fotolia

La mycose des ongles de la main : comment survient-elle ?

L’onychomycose – du grec « onycho », qui signifie « ongles », et « mycose », qui veut dire « champignon » – est due à une levure nommée Candida albicans. Cette moisissure survient plus souvent au niveau des ongles des pieds qu’à celui des ongles de la main, où elle est d’autant plus handicapante qu’il est difficile de cacher ses mains dans des chaussettes ! Pour les ongles de la main, elle survient en général chez les personnes qui se lavent le plus souvent les mains ou dont les mains demeurent longtemps dans l’eau (personnels médicaux, agents d’entretien, personnes travaillant dans la restauration collective ou le bâtiment). Elle peut aussi toucher les personnes qui, par tic, s’arrachent ou se rongent les ongles, mais aussi les diabétiques ou les malades sous corticoïdes. Les personnes œuvrant dans des métiers qui mettent à rude épreuve leurs ongles, susceptibles d’être heurtés, blessés, etc., sont aussi sujettes à des mycoses des ongles. L’ongle devient alors jaunâtre, blanchâtre ou verdâtre, il est friable et a tendance à se décoller.

Publicité
La mycose des ongles de la main : comment la soigner ?

Pour avoir de beaux ongles et se débarrasser d’une mycose des ongles de la main, il faut tout d’abord, dans la mesure du possible, réduire la fréquence du lavage des mains, autant que faire se peut. Des traitements sous forme de vernis à ongles sont en général prescrits par le médecin. Ils doivent se poursuivre jusqu’à la repousse totale de l’ongle, soit de 2 à 6 mois selon l’étendue de la mycose et l’individu. Des médicaments à usage interne peuvent venir compléter les traitements locaux : le médecin prescrira alors, selon les cas, de la terbinafine ou de la griséfuline. Lorsque les traitements oraux ou locaux n’ont pas suffi, il peut être nécessaire de faire enlever l’ongle de manière chirurgicale. Sachez par ailleurs que les récidives sont fréquentes si les causes de la mycose ne disparaissent pas…

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité