Diabète et la grossesse

Diabète et la grossesse

Diabète et la grossesse : Définition

Le diabète gestationnel est un trouble de la tolérance au glucose, de sévérité variable, révélé et/ou diagnostiqué pendant la grossesse. Cela regroupe des situations très différentes, diabète préexistant méconnu, diabète traité ou non par insuline pendant la grossesse, diabète qui va régresser ou persister après l'accouchement. On estime également qu'il disparaît après l'accouchement dans au moins 97 % des cas, et que les cas où il ne disparaît pas après l'accouchement correspondent soit à un diabète de type 2 méconnu préexistant à la grossesse, soit à un diabète de type 1 qui serait survenu indépendamment de la grossesse.

Publicité

Diabète et la grossesse : Causes

L'adaptation normale de l'organisme maternel pendant la grossesse est donc d'accroître sa fabrication d'insuline. En première partie de grossesse cela permet un meilleur stockage, et en deuxième partie de grossesse cela permet de limiter la libération de nutriments provoquée par l'hormone lactogène placentaire dont la sécrétion augmente parallèlement au poids du placenta. Par contre, si le pancréas maternel n'arrive pas à augmenter sa production d'insuline à un niveau suffisant, il y a alors élévation anormale de la glycémie, ce qui définit le diabète gestationnel.

Diabète et la grossesse : Symptomes

Le plus souvent la femme enceinte ne présente pas de symptômes évidents de diabète. Malgré tout, il arrive qu'ils se manifestent par une fatigue inhabituelle, une soif exagérée et une augmentation du volume des urines. Dès l’apparition de ces symptômes, une consultation avec le médecin traitant s’impose.

Diabète et la grossesse : Prévention

C’est l’arrêt du tabac qui est la plus importante. Le traitement de l’hypertension, et le traitement d’une éventuelle hypercholestérolémie entraînent un bénéfice sur la mortalité de l’ordre de 30%. Les gynécologues-obstétriciens recommandent le dépistage systématique du diabète chez toute femme enceinte, entre 24 et 28 semaines d’aménorrhée. Cela correspond au 6è mois de grossesse. Ce dépistage est avancé en début de grossesse s’il y a des risques particuliers.

Diabète et la grossesse : Examens

Des examens complémentaires pour rechercher des complications liées au diabète. L’électrocardiogramme pour mettre en évidence des signes d’infarctus du myocarde ou le rétrécissement des artères coronaires. L’échocardiographie pour rechercher un épaississement des parois du coeur et apprécier sa capacité de contraction. Une échographie de stress pour en démasquer les troubles cardiaques. La recherche du cholestérol et triglycérides, ionogramme sanguin, créatininémie, protéinurie…. L’ echodoppler artériel pour rechercher d’éventuelles plaques d’athérome au niveau d’autres territoires artériels.

Diabète et la grossesse : Traitements

La première des solutions consiste à équilibrer l’alimentation tout en surveillant le taux de glycémique. Si nécessaire, prise d'insuline pour faciliter le stockage des repas, soit pour freiner la libération de glucose dans l'intervalle des repas. Maintien d'une activité physique compatible avec la grossesse car cela améliore aussi les glycémies.

Diabète et la grossesse : Evolution

Les femmes ayant eu un diabète gestationnel ont environ une chance sur deux de faire un diabète durable dans les 20 ans. Cela justifie le suivi à long terme de ces femmes. En ce qui concerne l’enfant, si la vigilance est nécessaire durant les 3 premiers jours de vie pour prévenir une hypoglycémie, elle est aussi recommandée à plus long terme. Le risque de développer un diabète est plus important chez les enfants de mères diabétiques.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité