Aphte

Aphte : Définition

L’aphte constitue une lésion fréquente de la muqueuse buccale. Ces lésions, fréquentes sont retrouvées chez 50% de la population. Lorsque les poussées d’aphtes deviennent plus sévères ou plus fréquentes, et, qu’elles sont responsables d’une gêne importante, on parle d’aphtose bucco-pharyngée. Les aphtes peuvent être isolés ou être l’expression de la maladie de Behçet, au cours de laquelle plusieurs parties du corps peuvent être atteintes et où il existe des formes graves.

Publicité
Aphte : Causes

Les causes et les mécanismes d’apparition des formes graves d’aphtes restent mal élucidés. Plusieurs approches ont été développées sans apporter de réponses satisfaisantes. Les aphtes semblent secondaires à une inflammation vasculaire (vascularite) sous-tendus par un trouble du système immunitaire. L’origine géographique, ou plus probablement ethnique semble jouer un rôle non négligeable dans l’apparition des aphtes: l’incidence est plus importante en Asie, au Moyen-Orient et dans les pays méditerranéens.

Aphte : Symptomes

Les aphtes communs constitués d’une ulcération ovalaire, de 2 à 10 mm de diamètre dont le fond est jaunâtre ou grisâtre entouré d’une zone inflammatoire rouge foncé, précédés d’une sensation de brûlure ou de picotements. Les aphtes géants: se distinguent par leur taille (de 1 à 5 cm de diamètre), leur profondeur et sont extrêmement douloureux. Ils se retrouvent souvent sur les lèvres, la langue et le palais. Les aphtes miliaires sont plus petits (< à 2 mm) et constitués de nombreuses érosions entourées d’une zone rougeâtre et sont très douloureux. Ils peuvent être confondus avec d’autres pathologies, comme l’érythème polymorphe, le pemphigus, la pemphigoïde , le carcinome épidermoïde ou la gingivostomatite streptococcique, l’herpes herpétique, la syphilis, le lupus érythémateux….

Aphte : Prévention

L’aphtose est le plus souvent une maladie banale. Cependant si les aphtes intéressent plusieurs parties du corps, il est important de consulter le plus rapidement son médecin. Pour les personnes sujettes aux aphtes, prendre un bain de bouche antiseptique quotidien. Eviter les sources d'irritation de la cavité buccale, et les aliments favorisant l'apparition des aphtes.

Aphte : Examens

Un examen clinique minutieux des muqueuses de la bouche permet généralement de poser le diagnostic. Devant certaines formes et évolutions atypiques, la biopsie (prélèvement) peut être indiquée.

Aphte : Traitements

Le traitement doit être adapté à la gravité de l’affection. Il commence par l’élimination systématique des facteurs locaux favorisants (mise en état de la denture, adaptation des prothèses, élimination du tartre et contrôles réguliers de l’hygiène bucco-dentaire). Puis il faut limiter certains aliments favorisants: noix, fraises, gruyères, épices. Le traitement des aphtes occasionnels comporte l’application de substances anesthésiques, aromatiques, ou la réalisation de bains de bouche à visée antalgique. Par contre l’aphtose diffuse nécessite en plus un traitement par voie générale (vitamine C en intraveineuse, corticoïdes, colchicine et thalidomide dans les formes les plus graves).

Aphte : Evolution

L’évolution de l’aphte vulgaire se fait vers la guérison sans cicatrice en 7 à 10 jours selon la taille de la lésion. L’évolution de l’aphte géant est longue, souvent plusieurs mois, et la guérison laisse des cicatrices. La guérison des aphtes miliaires se fait en une dizaine de jours et ne laisse pas de cicatrices.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité