Vitamine A - Rétinol

Vitamine A - Rétinol : Intérêt nutritionnel

Le rétinol est le principal précurseur de la molécule de vitamine A active. Les caroténoïdes sont des pigments végétaux dont certains possèdent une activité similaire à la vitamine A, le plus connu étant le beta-carotène.
Rôle essentiel pour la vision. La vitamine A est nécessaire à la
formation des pigments rétiniens et permet entre autre l'adaptation de la vision à l’obscurité. Sa carence peut par ailleurs entraîner la sécheresse de l’œil (xérophtalmie) et de la peau (xérodermie).
Facteur de croissance. La vitamine A est essentielle à l'organisme dès le début de la vie. Elle intervient dans la régulation de l'expression des gènes et est ainsi impliquée dans le développement de l'embryon, la croissance des cellules, le renouvellement des tissus (peau...) et le système immunitaire.

Publicité
Vitamine A - Rétinol : Son histoire

La vitamine A est la première vitamine à avoir été découverte. C'est en 1913 que deux chercheurs américains, Elmer McCollum et Marguerite Davis, remarquent que la prise d'aliments riches en lipides (beurre, jaune d'oeuf, huile de foie de morue) est essentielle à la croissance d'animaux. Dans ces trois aliments, une même substance : la vitamine A. Ils ont plus tard mis en évidence qu'une carence en vitamine A était associée à une altération de la vision nocturne. La structure de la vitamine A est établie par Paul Karrer (1889-1971), un chimiste suisse qui a beaucoup travaillé sur les vitamines.

Famille

Vitamines liposolubles.

Vitamine A - Rétinol : Sa production

On trouve la vitamine A sous forme de rétinol dans les produits d'origine animale (a bats, jaunes d’œufs, beurre, crème, fromages, lait et autres produits laitiers), la vitamine A sous forme de déhydrorétinol dans le foie et les huiles de foie de poissons, et sous forme de caroténoïdes précurseurs de vitamine A (beta-carotène par exemple) dans les produits d'origine végétale (carottes, tomates, épinards, persil frais, abricots secs). La vitamine A (rétinol et beta-carotène) est sensible à l'oxydation et à la lumière mais relativement stable sous l'effet de la chaleur .

Saison

Toute l'année.

Conseils d'achats et d'utilisation

Il est conseillé de varier les sources de vitamines A (végétale, animale) pour atteindre le seuil recommandé par les autorités sanitaires, soit 800 microgrammes par jour pour un homme adulte, 600 pour une femme adulte et 700 pendant la grossesse.

Précautions

Une sécheresse de la peau, des cheveux, une diminution des capacités immunitaires, des problèmes allergiques et des troubles de la vue peuvent être les signes d'une carence en vitamine A (c'est très rare dans les pays développés). Il existe aussi des risques d'hypervitaminose lorsqu'une trop forte dose de vitamine A est administrée ( apport quotidien continu supérieur à 10 000 UI par exemple) . La prise de vitamine A (toutes sources confondues, or beta-carotène) doit être surveillée chez la femme enceinte (ne pas consommer de foie trop régulièrement). Un excès peut être associé à des malformations congénitales.
Pour la supplémentation en vitamine A, demandez l'avis d'un médecin au préalable.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité