Thé

Thé : Intérêt nutritionnel

Antioxydant. Le thé est une boisson aux vertus antioxydantes parce qu’il contient des flavonoides. Grâce à ces substances, le thé protègerait l’organisme du vieillissement, des maladies cardio-vasculaires (infarctus, AVC) et du cancer.
Anticholestérol. Il a été démontré que boire au moins 5 tasses de thé vert par jour pouvait abaisser les niveaux de cholestérol.
Contre les troubles respiratoires. En enrayant la prolifération des bactéries, les flavonoides du thé aideraient à prévenir les infections. Certaines substances appelées "théophylline" dilateraient les voies respiratoires et seraient ainsi utiles en cas d’asthme et d’insuffisance pulmonaire.
Stimulant. A poids égal, les feuilles de thé contiennent autant de caféine que les fèves de café. Même s’il en faut moins pour préparer la boisson finale, le thé reste une boisson stimulante.
Minceur. Parce qu’il contient de la caféine, le thé favorise la combustion des graisses.
Mémoire. Grâce à ses propriétés antioxydantes, le thé vert pourrait aider à prévenir le déclin cognitif (étude japonaise publiée dans American Journal of Clinical Nutrition , Vol. 83).
Apaisant pour la peau. Une compresse d’infusion de thé vert peut apaiser une peau enflammée et qui démange puisque ce thé agit comme adoucissant et antiprurigineux.
Anticernes. Appliquer un sachet froid de thé vert infusé sur les yeux peut atténuer les cernes. Grâce à ses antioxydants (polyphénols, vitamines) et ses tanins, le thé vert prévient les dommages cellulaires et adoucit.
Contre la carie dentaire. Parce qu’il contient du fluor, le thé prévient les caries, renforce l’émail des dents et réduit l’action de certaines bactéries.
Contre le mal de tête. Parce qu’il contient de la caféine, le thé pourrait soulager certaines céphalées, comme celles qui touchent les femmes pendant les règles.
Diurétique. En raison de la présence de caféine, le thé a effet diurétique.

Publicité
Thé : Son histoire

Il y a beaucoup de légendes sur l’origine du thé. On ne sait donc pas vraiment comment est apparue cette boisson si prisée aujourd’hui. Ce qui semble le plus sûr c’est le théier viendrait de Chine, vers 2700 ans avant notre ère. Sous la dynastie chinoise des Tang (618-907), le thé aurait évolué vers un usage plus populaire pour devenir une boisson raffinée du quotidien. Sous les Ming (1368-1644), un décret impérial stoppa la fabrication de thé compressé (briques compressées, rôties et réduites en poudre) et le thé commença à être consommé en infusion dans un récipient. Au Japon, le thé apparu à partir du VIIe siècle. La Chine exporta son thé dès le Xe siècle vers les pays asiatiques puis vers l’Europe au XVIIe siècle. Les premières caisses seraient arrivées à Amsterdam. Les émigrants anglais et hollandais emportèrent le thé vers les Etats-Unis où il est soumis à de lourdes taxes. Au XIXe siècle, la Chine ne suffisait plus à satisfaire la consommation occidentale et les Anglais commencèrent vers 1830 à développer la culture du thé dans d'autres pays. Des plantations ont été créées en Inde en 1834 et le thé fut introduit à Ceylan en 1857. Le thé gagna ensuite l'Afrique noire anglophone, l'île de la Réunion et l'Argentine.

Famille

Théacées.

Thé : Sa production

75% de la production mondiale de thé sont assurés par la Chine, l’Inde, le Kenya, le Sri Lanka (Ceylan) et la Turquie. Le thé est la première boisson mondiale après l'eau. Environ 15 000 tasses seraient consommées à la seconde.

Saison

Pas de saison particulière pour cette boisson.

Conseils d’achats et d’utilisation

On trouve différents types de thé. Selon leur teneur en théine, on parle de thés semi-fermentés (Oolong) ou fermentés (pu er). Ceux-ci sont moins forts que le thé vert.
- Thé vert (non fermenté) : les jeunes feuilles sont séchées et torréfiées. On trouve du thé vert Sencha et kukicha (saveur douce et amère), Gyokuro ou impérial (saveur douce), Bancha (saveur douce proche du Sencha), Hojicha, Kukicha (3 ans d’âge).
- Thé Oolong (semi-fermenté) : moins fort en théine, saveurs plus douces que le thé vert, plus fruitées et florales.
- Thé noir (fermenté) : yunnan, thé de Ceylan, Darjeeling, keemun.
- Thé pu er ou thé sombre (fermenté) : le vrai thé noir pour les Chinois.
- Thé blanc (non fermenté) : bourgeons de feuilles séchées recouverts d’un fin duvet blanc. Thé léger et rafraîchissant.
Pour la préparation du thé, il faut bien choisir sa théière. Mieux vaut éviter l’aluminium ou le plastique et préférer la terre cuite, qui garde beaucoup plus la chaleur. La théière doit être rincée à l’eau claire lors de chaque utilisation. Le thé se conserve dans un récipient hermétique, à l’abri de la lumière et au frais.
Pour obtenir un thé moins fort, faire une première infusion des feuilles pendant une minute, jeter l’eau, garder les feuilles et les faire infuser de nouveau. Généralement, plus le thé infuse, plus il est excitant, fort et amer.

Précautions

Attention en cas de prise de certains médicaments (anticoagulants, hypotenseurs, calmants), le thé peut augmenter ou diminuer leurs effets. Il peut entraîner un état d’excitation voire de l’insomnie. Parfois même de l’accoutumance. Les femmes enceintes et les enfants doivent donc limiter leur consommation. De même que les personnes anémiées : le thé réduit l’absorption du fer. Si vous êtes sujet à des problèmes d’endormissement, évitez le thé après 17 h. Enfin, les tanins du thé noircissent les dents de façon durable.

Recettes

- Cake à la pêche au thé
- Cake au thé vert allégé
- Thé pomme-gingembre et fleur d'oranger
- Thé vert, mini clubs sucrés
- Thé de Noël, brioche vapeur aux raisins secs

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité