Sole

Sole : Intérêt nutritionnel

Poisson minceur. La sole est un des poissons les plus maigres (0,5g de lipides) et l'un des moins caloriques (65cal/100g).
Riche en protéines. La sole est une excellente source de protéines, mais aussi de fer, de phosphore et de vitamines B1 et B2.

Publicité
Sole : Son histoire

La sole est un poisson très appréciée depuis l'Antiquité. Par les Romains d'abord puis au fil des ans par les monarques français. Louis XIV en fit un "mets royal". Au XIXe siècle, les grands chefs cuisiniers aimaient l'accomoder avec différentes saveurs. La sole est aujourd'hui encore perçue comme un poisson noble.

Famille

Soléidées.

Sole : Sa production

La sole est un poisson pouvant vivre jusqu’à 130 m de profondeur. Elle est pêchée essentiellement sur la côte ouest de la France (golfe de Gascogne, Manche, mer du Nord), les trois premiers mois de l'année. Deux techniques de pêche peuvent être emplooyées : le chalut (de janvier à mars) et le filet maillant (février à avril).

Saison

Toute l'année.

Conseils d'achats et d'utilisation

La sole est un poisson plat, en forme d’amande. Sur le dessus, sa peau est brune avec des taches jaunes à marron. Sur le dessous, elle est toute blanche. On peut l'acheter entière ou en filets. Pour ce dernier cas, évitez de prendre ceux posés à même la glace. Entière, elle se cuit plutôt au four ou à la poêle. En filets, on a le choix entre la poêle, la cocotte ou à la vapeur. La sole s'accompagne très bien d'asperges, de champignons, de poireaux, et parfumée de safran ou de ciboulette. On peut aussi la cuisiner façon "meunière", c'est-à-dire passée à la farine et frite dans du beurre.

Recettes

Gratiné de sole au vin blanc
Filet de sole en nid de tomates
Filet de sole à la vanille

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité