Camembert

Camembert : Intérêt nutritionnel

Fromage à pâte molle, le camembert est Riche en micronutriments. il peut aider à reminéraliser l’organisme.

Publicité
Riche en minéraux : un camembert à 20% de matières grasses contient 484mg/100g de calcium, 24mg/100g de magnésium, 324mg/100g de phosphore, 126mg/100 g de potassium, 675mg/100g de sodium. Il contient également dans une moindre mesure du zinc, du fer, de l’iode ou du sélénium.

Riche en vitamines : le camembert est riche en vitamine A mais il apporte également de la vitamine C qui stimule les défenses immunitaires, B2 et E. Il fournit également l’organisme en vitamines B1, B3, B5 ou B6.

Riche en calories : 100 grammes de Camembert à 20% de matières grasses apportent… 208 calories. Le camembert est également une source de protéines (24,6 g/100g), de glucides, c’est-à-dire de sucre (0,2g/100 g), et surtout de lipides, ce qui explique sa richesse calorique.

Camembert : Son histoire

Le nom du camembert vient de celui d’un village de Basse-Normandie où il aurait été fabriqué pour la première fois au XVIIIe siècle.
On trouve plusieurs sortes de camembert dans l’hexagone :

-Le « camembert » qui correspond à une appellation non protégée et un produit industriel.

-Le « camembert de Normandie » qui correspond à une appellation d’origine contrôlée. Le « Camembert de Normandie » est obligatoirement un produit au lait cru, fait en Normandie.

-Le « Camembert au calvados » qui lui, est une spécialité fabriquée en Normandie.

Famille

Fromage à pâte molle.

Camembert : Sa production

Deux litres de lait sont nécessaires pour fabriquer un camembert de 250 grammes.
La fabrication nécessite 2 jours en moyenne. 4 300 tonnes de camemberts sont fabriquées chaque année sous l'AOP (mention « camembert de Normandie ») obtenue en 1983.
La production atteint 90 000 tonnes/an pour les produits industriels (mention « fabriqué en Normandie »)*.
*Chiffres de 2011

Saison

Toute l’année.

Conseils d'achats et d'utilisation

Le camembert au lait cru a plus de goût que le camembert pasteurisé. Son aspect permet de se faire une idée de sa qualité. Ainsi, laissez de côté un camembert dont la croûte vous semble creuse ou craquelée! Idem si elle est grise ou trop brune... Sa surface et sa forme doivent être bien lisses et régulières. La fleur (croûte) est un des éléments qui prouve la qualité du fromage. De petites tâches brunes sur la pâte sont gages de qualité. Ces tâches sont le résultat d'une moisissure saine qui survient au moment de l'affinage. Les bords de votre camembert doivent être un peu jaunes. C'est une des conséquences d'un affinage en surface. L'odeur vous donnera également des indices sur la qualité du produit. Attention : si une odeur d'ammoniac émane de votre camembert, c'est qu'il est trop fait! Son bouquet fin et fruité ne doit pas être trop prononcé. Pour bien le choisir : enfoncez légèrement votre pouce au centre du fromage. Un camembert à point ne doit être ni trop ferme, ni trop coulant... La pâte de votre camembert doit être crémeuse et d'un beau jaune paille.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité