Les taux de diabète à ne pas dépasser

Publicité

Environ 2 millions de personnes sont atteintes de diabète en France. En raison de nos mauvaises habitudes (aliments sucrés, obésité, sédentarité), cette maladie touche de plus en plus de personnes dans les pays occidentaux. Quel est le taux de diabète à ne pas dépasser ? Explications.

Publicité

taux de diabète© Fotolia

La glycémie, la mesure de référence pour diagnostiquer un diabète

Pour savoir si une personne est diabétique, on mesure son taux de sucre, autrement appelé glycémie. Ce taux doit se situer entre 0,70 et 1 g/L chez une personne à jeun, quel que soit son âge. Deux heures après avoir commencé un repas, la glycémie ne doit pas dépasser 1,4 g/L. Chez les personnes de plus de 50 ans, cette valeur de référence est augmentée de 0,10 g/L par décennie (soit 1,6 g/L chez les plus de 70 ans). Le taux à ne pas dépasser est différent chez les femmes enceintes : 0,9 g/L à jeun et 1,2 g/L après les repas.

Publicité
Quand le taux de diabète devient-il alarmant ?

Chez une personne normale, on parle de diabète lorsque le taux de sucre dans le sang dépasse 1,26 g/L au cours de deux analyses sanguines réalisées à jeun.

L’insuline régule le taux de diabète chez les patients atteints de diabète de type 1

L’insuline est une hormone produite par le pancréas qui intervient dans la régulation de la glycémie. Les personnes atteintes de diabète de type 1 (diabète insulinodépendant) doivent être traitées par insuline (injections).

Les médicaments qui régulent le taux de diabète chez les patients atteints de diabète de type 2

En cas de diabète de type 2 (diabète non insulinodépendant), les médicaments indiqués incluent les sulfamides, les glinides et les biguanides.

Vidéo. Le diabète

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité